Qui sont les sponsors chinois de la Coupe du Monde ?

Coupe du monde et mondialisation sont unies depuis plusieurs années. Toutefois, jamais la FIFA (la fédération internationale de football) n’a connu autant de partenaires asiatiques, et notamment chinois. Ils sont sept cette année, contre un seul sponsor il y a quatre ans lors de l’édition brésilienne (Yingli, un fabricant de panneaux solaires). Selon Zenith Media, les entreprises chinoises ont investi 716,3 millions d’euros en publicité et sponsoring pour la Coupe du Monde en Russie. Ce montant représenterait près de 35% du total des accords de partenariat signés pour l’édition 2018 du mondial de football.

En Russie, la présence des marques chinoises est d’autant plus remarquée que la plupart affiche leurs messages en mandarin sur les panneaux d’affichage ceinturant les terrains de jeu. Une visibilité encore plus affirmée pour les rencontres disputées l’après-midi en Russie, c’est-à-dire en début de soirée pour l’empire du milieu. Revue de détail des sponsors chinois du mondial 2018.


Wanda. Partenaire de la FIFA depuis 2016, ce puissant groupe affiche un chiffre d’affaires de 30 milliards d’euros et 92 milliards en actifs. Wanda Group a signé un accord pour être l’un des principaux sponsors de la Coupe du monde entre 2016 et 2030 contre à 730 millions d’euros. Wanda Group gère des hôtels, des salles de cinéma et des centres commerciaux. Le groupe chinois est l’un des initiateurs du projet Europacity qui pourrait voir le jour à Gonesse, au nord de Paris, à côté de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Le groupe chinois possède également l’agence de marketing sportif Infront Sports & Media, a détenu 20% du club espagnol de l’Atletico Madrid et est propriétaire de la marque Ironman.

Hisense. Sponsor de la Coupe du monde 2018, c’est-à-dire de “rang 2”, la marque d’électronique avait été l’un des principaux partenaires de l’Euro 2016, le premier chinois pour cette compétition. Hisense paierait environ 35 millions d’euros pour bénéficier de ce statut et cette exposition. L’entreprise, qui en 2016 a réalisé un chiffre d’affaires de 2,7 milliards d’euros, est l’un des premiers producteurs mondiaux de téléviseurs, de réfrigérateurs et de smartphone. Elle a racheté la marque Toshiba et vise une notoriété et une expansion mondiale..

Mengniu. Sponsor de la Coupe du monde 2018, de “rang 2”, soit un investissement estimé à 35 millions d’euros. Il s’agit du principal producteur de lait en Chine. EN 2013, le français Danone y a pris une participation minoritaire, inférieure à 10%. L’an passé, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 7,9 milliards d’euros. Elle rassemble 161 produits et 27 marques différentes. Mengniu s’est offert Lionel Messi, la star argentine du FC Barcelone, comme ambassadeur.

Vivo. La marque de smartphone du groupe électronique BBK a signé un accord pour être sponsor de “rang 2” des Coupes du monde 2018 et 2020, au Qatar. L’investissement est estimé à 103 millions d’euros pour la période. Présente dans une centaine de pays, Vivo figure parmi les 10 plus grande marques mondiale de smartphone avec une part de marché de 2,7%.


Trois autres marques chinoises sont “supporteurs régionaux pour l’Asie” de la Coupe du monde 2018, soit de “rang 3”, avec un investissement estimé entre 6,8 et 10 millions d’euros.

  • Luci. L’entreprise d’électronique développe et fabrique des casques de réalité virtuelle en 4K ou 3D. Luci est installée à Pékin, mais possède une base aux Etats-Unis, à Santa-Clara. Elle pourra utiliser les mages produites en immersion 360 durant la Coupe du monde.
  • Yadea. Ce fabricant de scooters électriques est basé à Shanghai et a débuté en 2001 avec des vélos électriques. La marque, présente dans plus de 50 pays, est distribuée en France. Yadea annonce une production de 6 millions de modèles par an.
  • Diking. Cette marque de confection s’est spécialisée dans l’habillement masculin, costumes et chemises. Il s’agit de la première marque de vêtements de représentation à parrainer la compétition de la FIFA. La société chinoise parraine déjà plusieurs clubs de football.