Destination Iceland, des femmes qui n’ont pas froid aux yeux

Même une centaine de femmes bien décidées à tout casser n’ont rien pu faire face aux éléments. La première édition de Destination Iceland, un raid exclusivement féminin, a débuté avec 24 heures de retard en raison d’une tempête et de vents à plus 150 kilomètres/heure. La course, disputée en duos et donc en Islande, doit se terminer ce lundi 27 janvier après ces quelques péripéties qui au final n’auront pas eu d’influence sur le moral des concurrentes. Au programme elles avaient pourtant un trail de 7 kilomètres à courir, des épreuves chronométrées de ski de fond et en raquettes, ainsi que la descente dans un gouffre inondé situé entre deux plaques tectoniques. Tout, sauf une promenade de santé.

Pa étonnement que l’idée de cette petite visite très sportive de l’Islande en plein hiver soit née dans la tête d’une ancienne gagnante de Koh-Lanta, le jeu d’aventure de TF1. «Je veux montrer que les femmes peuvent être fortes, explique Christelle Gauzet, présidente de Défi d’Elles et organisatrice de Destination Iceland. Ces concurrentes sont là pour se prouver quelque chose. Elles seront fières d’elles à l’arrivée.» La jeune femme a elle-même déjà participé huit fois au Raid Amazone, un défi sportif extrême similaire… même si est disputé sous une température moins polaire.

«Mon projet est de rendre le sport accessible à un maximum de femmes, ajoute Christelle Gauzet. Ce type de raid permet de montrer que c’est le mental qui fait avancer, avant la force. Une femme est autant capable qu’un homme dans ce type de compétition.» La patronne de Défi d’Elles, qui en décembre dernier à fait nager Laure Manaudou au 1er Swim Run Hiver d’Arcachon, a réuni un budget de 300.000 euros pour son raid en terres islandaises. La majorité des recettes, 80%, provient des inscriptions. Le solde est apporté par les partenaires. «Pour une épreuve féminine, ce n’est pas plus facile ou difficile pour dénicher des sponsors, indique Christelle Gauzet. Il faut proposer aux marques de belles histoires à raconter, sincères et charismatiques.» L’Islande est un bon terreau pour cela.

Les partenaires de la 1re édition de Destination Iceland : Veolia , Axa – JDG, Bruno Gibon, Eurocom, Esaf, Christophe Robin, Izipizi, Rossignol, Sorel, Polar.

© SportBusiness.Club Janvier 2020


Des femmes en Laponie aussi

100% raid, 100% neige, 100% duos féminins, le Laponie Trophy qui se tient du 23 janvier au 3 février en deux sessions se présente aussi comme une aventure humaine réservée aux femmes avec une épreuve se disputant sur 5 jours dans le grand Nord. L’organisation annonce 200 inscrites qui s’affrontent sur diverses épreuves : courses en raquettes dans la poudreuse, fatbike (des VITT dotés de très gros pneus) sur un lac gelé, ski de fond et parcours d’obstacles sur une piste de ski. Au total, près de 40 km à -30 degrés. L’ancienne championne de patinage artistique, Nathalie Péchalat, est Marraine de l’événement.