RMC Sport succédera à SFR Sport

Alain Weill (Altice France) et François Pesenti (RMC Sport)

Fini SFR Sport. A compter d’août prochain, les chaînes sport du groupe Altice s’appelleront RMC Sport. Et c’est sur ces canaux qu’il faudra se brancher pour suivre les matchs de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa dont le groupe a acquis les droits exclusifs. Alain Weill, le président d’Altice France, a dévoilé la stratégie de son groupe, qui rassemble l’opérateur télécom/ADSL SFR et NextradioTV (BFM TV, RMC…). Voici les principaux points concernant le sport.

Comment s’appelleront les chaînes de sport ? Il n’y aura plus qu’une seule marque : RMC Sport. Celle-ci  se substituera à SFR Sport cet été. RMC Sport restera déclinée en cinq canaux, numérotés de 1 à 5. Un autre sera consacré à l’Ultra Haute-définition. BFM Sport, la chaîne info, sera rebaptisée RMC Sport News, nom également choisi pour l’application destinée aux smartphones. Le site d’info sportive, lui, reste RMC Sport, et, bien-sûr, la radio RMC ne change pas de nom. RMC Sport est aussi le nom de l’agence de presse qui fournit les programmes de sport aux antennes du groupe Nextradiotv.

Pourquoi un changement de nom ? C’est, selon l’un de ses collaborateurs, un souhait personnel d’Alain Weill qui était contre le choix de SFR Sport à la création de ces chaînes en juin 2016. L’objectif est de vendre ces chaînes à d’autres distributeurs, et le nom SFR était considéré comme un obstacle. Difficile pour Orange, par exemple, de diffuser une offre de chaînes dont le nom est celui de l’un de ses concurrents directs. Un changement de nom avait déjà été évoqué en septembre 2017 : Altice Sport. «RMC est une marque consensuelle pour la distribution», a confirmé Alain Weill.

Quels seront les programmes de ces chaînes ? RMC Sport 1 et 2 seront consacrées au football, et plus particulièrement aux matches de la Ligue des champions et de la Ligue Europa. La Premier League (championnat anglais) sera aussi diffusée sur cette chaîne. Les autres canaux continueront à programmer le basket-ball (Jeep Elite…) ou l’athlétisme. RMC Sport News verra ses moyens augmenter avec, d’une part, l’accès aux images des matchs des coupes d’Europe, des magazines, et, d’autre part, l’arrivée de nouveaux programmes, notamment des talk-shows sportifs diffusés sur la radio RMC.

Combien coûteront ces chaînes ? L’offre de chaînes de sport ne sera plus incluse dans les forfait de base des nouveaux abonnés, qu’ils soient pour le mobile ou pour l’ADSL. Le prix mensuel sera de 5 euros par mois. Les abonnés actuels pourront continuer à bénéficier des chaînes de sport, mais sans avoir accès à la diffusion des matchs de Ligue des champions ou Ligue Europa, indique-t-on chez RMC Sport. Pour cela, il en coûtera aussi 5 euros mensuels dès cet été, sinon ce sera, certainement, l’écran noir.

Alain Weill, président d’Altice France

Ces chaînes seront-elles réservées aux abonnés SFR ? Non. Le groupe Altice négocie avec les autres distributeurs et opérateurs ADSL la possibilité de proposer le bouquet RMC Sport. De même, elles pourront être reçues via l’OTT (Over the top) et une box comme l’Apple TV. Le coût pour les non-abonnés SFR sera de 15 euros par mois.

RMC Sport pourrait-il vendre des matchs de Coupe d’Europe à une autre chaîne ? C’est possible, mais il est probable que ce soit à Numéro 23, chaîne en clair qui sera bientôt officiellement contrôlée par Nextradiotv. «Il n’y a pas de sujets tabous, a indiqué Alain Weill. Si des possibilités existent, on verra. Mais il s’agit d’un sujet secondaire». Des discussions seraient ouvertes avec M6, qui diffuse déjà la Ligue Europa sur W9, et TF1.

Le groupe Altice est-il intéressé par les droits de la Ligue 1 ? Sans doute, mais ce n’est pas une priorité. «On va déjà commencer à réussir le lancement de RMC sport avec la Ligue des champions dans le fond et la forme, a répondu Alain Weill. Pour la Ligue 1, on verra plus tard. Chaque chose en son temps». L’appel d’offres des droits du foot français (détenus actuellement par Canal+ et Be In Sports) pourrait s’ouvrir à l’automne prochain. Sans doute un délai un peu juste pour Altice.


Ces chers coûts de production

La facture de la Ligue des champions et de la Ligue Europa enfle pour le groupe Altice. Aux coûts d’acquisition que l’opérateur doit régler à l’UEFA (la fédération européenne de football) pour disposer des droits des deux coupes d’Europe, 350 millions d’euros annuels, il faut en effet ajouter les frais de production. C’est la chaîne du pays hôte qui est chargée de produire les images des matchs de ses équipes nationales lors des rencontres à domicile, un coût qui s’élève entre 50 000 et 80 000 euros selon les dispositifs. Jusqu’alors, ces frais étaient payés par Canal+ ou Be In Sports, qui se partageaient les matchs. Dès cet été, c’est donc Altice seul qui assurera seul cette charge. Pour une vingtaine de matchs avec des clubs français, la facture se monte ainsi à environ 1,5 million d’euros.