Roland-Garros: BNP Paribas s’offre le N°1

Pour la première fois, la finale hommes de Roland-Garros, qui se dispute dimanche 10 juin 2018, remplira deux stades : le central, le Philippe-Chatrier, avec ses 14.900 places, et, juste à côté, le Court N°1 et ses 3.000 places. La rencontre se disputera réellement sur le premier, et les images seront diffusées sur un écran géant dans la seconde. Le projet, une première, vient de BNP Paribas, partenaire majeur du tournoi. La banque a privatisé l’enceinte entière. Une première aussi, même pour un tournoi du Grand Chelem.

«Ce type d’initiative s’inscrit dans notre stratégie de faire vivre le tennis autrement», explique un porte-parole de BNP Paribas. L’opération, baptisée, «le We Are Tennis Show at Roland-Garros» est déjà un succès : le Court N°1 affiche complet. Il accueillera 2.000 clients et collaborateurs invités par la banque qui a mis en vente le millier de tickets restant via sa plateforme «We Are Tennis». Prix d’une place : 3 euros. Elles sont parties aussi vite qu’un smash de Rafael Nadal.

Le matin, le N°1 accueillera quand même des matchs de tennis avec les finales du “We Are Tennis Cup”, le tournoi interne de BNP Paribas qui a mobilisé 2.500 collaborateurs de 40 pays. L’après-midi, place au show. Au contraire du central, où se jouera la finale, les spectateurs du N°1 pourront mettre l’ambiance. Ce sera même recommandé. Plusieurs animations, orchestrées par le journaliste de Be In Sports, Frédéric Viart, et l’ancienne joueuse Tatiana Golovin, sont prévues dont un spectacle d’improvisation et un set des DJ de The Avener. Mieux, un jeu concours permettra aussi à quelques chanceux de gagner leur place… pour la vraie finale sur le central.