SKF roule pour le cyclisme français

SKF France partenaire de la Fédération française de cyclisme

Le même sponsor que Ferrari ! La Fédération française de cyclisme (FFC) est ravie : SKF, leader mondial du roulement mécanique et lié à la Scuderia, a signé un partenariat de six ans avec l’instance sportive. «C’est une très bonne nouvelle», se félicite Michel Callot, président de la FFC. L’accord, annoncé dimanche 1er juillet en marge des championnats du monde de cyclisme, concerne les équipes de France piste et VTT.

«SKF est spécialiste de roulements… vous voyez donc le rapport ?», commente amusé le président de la FFC. Il poursuit plus sérieusement : «Ce sera un partenariat habile et moderne, un vrai mécénat de compétences tourné vers la haute performance».

Visant une cible professionnelle, SKF ne cherche pas prioritairement une visibilité grand-public. «En fait, à part Ferrari, avec lesquels nous sommes engagés depuis 70 ans, nous faisons très peu de partenariats sportifs, confirme Flavie Ducasse, directrice marketing et communication de SKF France. Toutefois, celui-ci s’est imposé (voir ci-dessous). Avec ce partenariat, nous pouvons exprimer toute notre expertise».

Communication interne

L’entreprise suédoise, dont le volume d’activité est partagé entre l’industrie, aux deux-tiers, et l’automobile, pour le reste, fabrique des systèmes de roulement extrêmement techniques faisant appel aux plus hautes technologies. «Nous avons déjà mis nos ingénieurs à disposition de la FFC, indique Flavie Ducasse. Tous nos moyens pourront être disponibles, et notamment pour les partenaires techniques de la FFC, comme Look et Corima, leurs fournisseurs de vélos».

Le logo de la marque apparaîtra lors des événements organisés par la FFC. Mais l’essentiel pour SKF est la communication interne. Le travail de recherche des ingénieurs pour les champions cyclistes français est considéré comme un challenge et même un outil de motivation au sein de la société. L’entreprise profitera aussi de packs hospitalité pour ses invités, clients, prospects ou collaborateurs. De son côté, la FFC espère maintenant que ses pistards français rouleront comme des Ferrari.

Michel Coullot (FF Cyclisme) et Flavie Ducasse (SKF France)

SKF et la FFC : histoire d’un coup de foudre

Février 2017 : SKF France, dont le siège est situé à quelques encablures, organise un séminaire de sa force de ventes dans le tout nouveau vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, où se trouvent les locaux de la Fédération française de cyclisme. «Nos collaborateurs ont vu tourner les coureurs et, immédiatement, toutes les conversations se sont concentrées sur ce sujet, raconte Flavie Ducasse, directrice marketing et communication de SKF France. Ce fut une révélation pour nous : ce partenariat a résonné comme une évidence». L’anneau en bois et la discipline ont séduit le spécialiste des roulements à billes. «Nous avons aussitôt contacté la FFC», poursuit la responsable. Les fiançailles, réalisées sans l’aide d’une agence, sont annoncées moins de dix-huit mois après.