Pour six Français sur dix, les supporters sont des idiots

Autant dire que l’image du supporter que ce fait la population générale est… plutôt mauvaise. Selon une enquête Odoxa pour RTL et Groupama, 58% des personnes interrogées (1) estiment que les supporters de football se rendant dans les stades sont des «idiots», 61% les jugent «sectaires» et 57% les qualifient comme «dangereux». Même les supporters eux-mêmes estiment être «idiots» (55%). Un message clair pour les clubs et les instances fédérales dont l’objectif est justement de redorer le blason à la discipline et faire revenir un nouveau public et les familles dans les stades. Tout n’est pas noir dans ce sondage car, et cela peut paraître paradoxal, quasiment autant de Français jugent les spectateurs de football comme des gens «joyeux» (66%), «chaleureux» (51%) et «indispensables pour le spectacle» (56%).

Et pourtant, cette enquête montre aussi que les Français sont nombreux à suivre et supporter une équipe de football ou d’un autre sport collectif : 43% des répondants suivent plus ou moins activement une équipe, dont 21% qui se déplacent de temps en temps dans un stade ou une enceinte sportive, et 5% qui sont abonnés. Il faut y ajouter 22% qui suivent les résultats de leur équipe mais ne viennent pas dans les stades. Justement, c’est cette population qui intéresse particulièrement les clubs professionnels. L’un de leurs objectifs est de conquérir ce public potentiel et nombreux en les séduisant, sans toutefois les prendre pour des idiots.


Vous personnellement, quel type de «supporter» d’une équipe de sport (football, basket, rugby, etc.) êtes-vous ?

  • Un supporter « actif », abonné ou se déplaçant régulièrement au stade pour soutenir votre équipe : 5%
  • Un supporter « occasionnel », se déplaçant au stade de temps en temps et suivant régulièrement dans les médias les résultats de votre équipe : 16%
  • Un supporter « distant », ne se déplaçant pas au stade et suivant irrégulièrement dans les médias les résultats de votre équipe : 22%
    • Total des répondants qualifiés de « supporters » : 43% (hommes 54% / 18/24 ans 57%)
  • Vous n’êtes supporter d’aucune équipe ou aucun club : 56%
  • Ne sais pas : 1%

Vous personnellement, de façon plus générale, pensez-vous que les sanctions prises jusqu’à présent contre les débordements de supporters de ce type sont…

  • Trop sévères : 4%
  • Pas assez sévères : 81% (Population « Supporters » : 82%)
  • Bien équilibrés : 14%
  • Ne sais pas : 1%

Vous personnellement, pensez-vous que ces débordements …

  • Sont le fait de quelques individus isolés non représentatifs de l’ensemble des supporters de football : 47%
    (population « supporters » : 55%)
  • Sont le signe que la violence est très présente parmi l’ensemble des supporters de football : 52%
    (population « supporters » : 45%)
  • Ne sais pas : 1%

Pour chacun des qualificatifs suivants, dites-moi s’il correspond plutôt bien ou plutôt mal à l’image que vous avez des supporters de football se rendant au stade :

  • Joyeux : 66% (population « supporters » : 74%)
  • Sectaires : 61% (population « supporters » : 58%)
  • Idiots : 58% (population « supporters » : 55%)
  • Dangereux : 57% (population « supporters » : 52%)
  • Indispensables pour le spectacles : 56% (population « supporters » : 65%)
  • Chaleureux : 51% (population « supporters » : 63%)

(1) Source : Odoxa. Sondage réalisé pour RTL et Groupama. Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 14 et 15 mars 2018. Echantillon de 1 002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.  La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.