«TF1 sera une magnifique vitrine pour le Superbowl»

L’interview du samedi. François Pellissier est le directeur des sports de TF1. La chaîne retransmettra pour la première fois le Superbowl, la finale du championnat nord-américain de foot US, dimanche 3 février. Aux Etats-Unis, l’événement est suivi par plus de 100 millions de téléspectateurs. En France, W9, qui le diffusait depuis 2006 n’a jamais rassemblé plus de 400.000 personnes.

Pourquoi TF1 a acquis les droits de diffusion du Superbowl ?

François Pellissier : «C’était une opportunité. Le Supertbowl est l’un des plus grands événements sportifs de la planète et il n’était pas illogique pour TF1, qui est la chaîne des grands événements, de s’y intéresser. Maintenant, ce n’est qu’un coup un peu rigolo. Je ne pense pas que l’on réalise une audience du niveau d’un match de coupe du monde de football. Je rappelle quand même que la rencontre est diffusée à partir de minuit.»

Justement, quelle audience attendez-vous ?

F.P.: «Franchement, je ne m’attends à rien. Nous n’avons pas de référence. En tout cas, l’objectif n’est pas de réaliser l’audience de l’année avec ce match. Je dois toutefois avouer que je suis surpris par le niveau d’intérêt suscité par la retransmission de cet événement. Même si le foot US n’est pas très populaire en France, nous allons offrir au Superbowl une magnifique vitrine. Cet événement n’a jamais bénéficié d’une telle exposition.»

Le Superbowl est-il encore un événement sportif ?

F.P.: «En fait, le moment le plus important sera sans doute le show de mi-temps avec le mini-concert de Maroon 5. Plus généralement, je suis convaincu que le sport est un spectacle. Ce qui attire est l’enjeu sportif, mais la volonté des organisateurs est aujourd’hui de développer de plus en plus un spectacle sportif

François Pellissier, Groupe TF1

Comment s’organise TF1 pour cette retransmission ?

F.P.: «Nous diffuserons le signal international qui nous est fourni. Il est différent de celui qui est produit aux Etats-Unis et regardé par les téléspectateurs américains. Il y a plus d’images car il n’inclut pas les écrans publicitaires. Sur TF1, les commentaires seront assurés par Jean-Pierre Gagick, le présentateur d’Automoto. C’est un passionné de sports US et il a déjà joué au foot américain. Il aura deux anciens joueurs professionnels à ses côtés : Philippe Gardent et Sébastien Sejean. Ils sont trois, et ce ne sera pas du luxe pour un match qui risque de durer 4 heures

Ajout : Bein Sports, détentrice des droits de la NFL en France, diffusera également le Superbowl dimanche à partir de 23h30 avec un magazine d’avant-match, puis avec la rencontre dès 0h30. Commentateurs : Lionel Buton et Marc-Angelo Soumah.

©SportBusiness.Club. Février 2019

Mise à jour, lundi 4 février 2018 : Le Superbowl sur TF1  été suivi par 531.000 téléspectateurs sur TF1 (de minuit à 3h00) avec une part d’audience (4+) de 15% (24% sur les Femmes responsables des achats au foyer de moins de 50 ans FRDA<50).

1 Rétrolien / Ping

  1. Les chiffres du Superbowl 2019 | SportBusiness.Club

Les commentaires sont fermés.