Tokyo 2020 se disputera en 2021 !

Jeux olympiques

L’affaire a été tranchée par un coup de fil. Cet appel téléphonique entre entre Shinzo Abe, Premier ministre du Japon, et Thomas Bach, président du Comité international olympique a scellé le sort des Jeux olympiques de Tokyo 2020 : ils seront reportés ! Les Jeux de la 32e olympiade se tiendront en 2021, «au plus tard à l’été,» précise un communiqué conjoint du CIO et du Comité d’organisation des jeux dont le président, Mori Yoshiro, participait à cette importante conférence téléphonique. Les Jeux paralympiques sont également concernés par cette décision. Le nom officiel de l’événement restera tout de même Tokyo 2020.

Le développement au niveau mondial de l’épidémie de coronavirus a eu raison des Jeux dont l’importance passe au second plan derrière le risque sanitaire majeur encouru par les populations de la planète : le virus Covid-19 a déjà causé la mort de plus de 16.000 personnes dans le monde, 380.000 cas positifs sont enregistrés et plus d’un milliard de terriens vivent actuellement en confinement, dont la quasi-totalité des sportifs.

Au plus tard à l’été 2021

«Dans la conjoncture actuelle et sur la base des informations transmises par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) aujourd’hui, le président du CIO et le Premier ministre japonais sont arrivés à la conclusion qu’afin de préserver la santé des athlètes, de toutes les personnes associées à la préparation des Jeux Olympiques et des membres de la communauté internationale, les Jeux de (…) Tokyo devaient être reprogrammés après 2020 mais au plus tard à l’été 2021,» indique le CIO.

«Il s’agit d’un événement tout à fait exceptionnel, car c’est la première fois que les Jeux olympiques sont reportés, observe Alain Lunzenfichter, ancien rédacteur en chef adjoint à l’Equipe et spécialiste du monde olympique. Les Jeux ont été annulés trois fois par le passé, à cause des deux guerres mondiales. Et une seule fois une ville-hôte a été remplacée à trois ans de l’échéance, c’était Denver (Etats-Unis) pour l’édition d’hiver de 1976 finalement organisée à Innsbruck (Autriche).»

La flamme olympique reste au Japon

Selon le gouverneur de Tokyo, Yuriko Koike, cité par le journal japonais Kyodo News, il n’était pas possible d’organiser les Jeux d’ici la fin 2020. Le CIO et le COJO vont maintenant devoir relever un défi logistique sans précédent pour repousser d’une année l’organisation du plus grand événement sportif mondial. Il faudra déjà revoir les systèmes de qualification des athlètes pour l’édition 2021 : à ce jour, 57% des places ont été attribuées. Il faudra aussi conserver les sites de compétition et les hébergements nécessaires pour l’organisation (entraîneurs, officiels, médias, familles…) une année supplémentaire. Enfin, il faudra négocier avec les partenaires commerciaux et les diffuseurs. Des clauses de report existent dans les contrats, comme l’a expliqué Vincent Chupin à SportBusiness.Club.

Une annulation des Jeux aurait coûté plus de 60 milliards d’euros à l’économie japonaise selon certaines études, et 1,5 point de moins au PIB du pays. Un report, d’une année, était le moins pire des scénarios : 5,3 milliards d’euros estimés, rapporte l’Asahi Shimbun. Trois pistes avaient été évoquées : à l’automne 2020, trop tôt sans doute, à l’été 2020, trop tard cette fois, et donc à l’été 2021, ce qui a donc été acté. Ce choix a été possible notamment grâce à la fédération internationale d’athlétisme qui devrait annoncer le report de ses championnats du monde prévus à cette période.

Arrivée il y a moins d’une semaine au Japon, la flamme olympique devait entamer jeudi 26 mars sa tournée dans l’archipel. Le feu olympique ne s’éteindra pas : il restera sur le territoire et brûlera donc une année de plus. Un vrai symbole d’espoir pour la planète qui vit l’une des plus grandes crises sanitaires de l’histoire moderne de l’humanité.

© SportBusiness.Club Mars 2020

Note : Les 32e Jeux olympiques d’été Tokyo étaient prévus à Tokyo du 24 juillet au 9 aoput 2020. Les 16e Jeux paralympiques étaient programmés du 25 août au 6 septembre.


Les explications de Thomas Bach

Mise à jour, mardi 24 mars 2020. Dans une interview vidéo diffusée sur la Chaîne olympique, Thomas Bach, président du Comité international olympique, explique la décision de Tokyo 2020 et de l’instance sportive mondiale de reporter d’un an les Jeux.

La réaction de Paris 2024

Mise à jour, mardi 24 mars 2020. Tony Estanguet, président du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques (COJO) de Paris 2024, a réagi positivement à l’annonce du report d’un an des Jeux de Tokyo 2020 sur Canal+ et Bein Sports


Les JO et Astérix en Une de l’Equipe

Mise à jour, mardi 24 mars 2020. Le quotidien sportif l’Equipe met Astérix en Une de son édition de mercredi 25 mars en hommage à Albert Uderzo, créateur de la célèbre bande dessinée avec René Goscinny, disparu le même jour de l’annonce du report des Jeux olympiques. Une belle initiative saluée par les réseaux sociaux.

3 Rétroliens / Pings

  1. Le JO de Tokyo en 2021, mais pas forcément en été | SportBusiness.Club
  2. Paris dit adieu à ses "Europe" d'athlétisme | SportBusiness.Club
  3. Et si le CIO préparait l'annulation de Tokyo 2021 ? | SportBusiness.Club

Les commentaires sont fermés.