Top impact pour la finale du Top 14

Etudes

Etudes. Le Bouclier de Brennus, le trophée que soulèveront les vainqueurs de la finale du Top 14 ce samedi 15 juin au Stade de France (ASM Clermont ou Stade Toulousain), pèsera son poids… d’euros. Selon une étude réalisée par le CDES (Centre de droit et d’économie du sport) de Limoges pour la Ligue nationale de rugby (LNR), l’édition 2018 avait généré un impact de 16,1 millions d’euros pour la région Ile-de-France. Dans le détail, 11,7 millions ont été injectés directement par les spectateurs ou les équipes finalistes et leur encadrement. Le solde, soit 4,4 millions, est l’impact indirect ou induit provenant des retombées de l’organisation, notamment auprès des prestataires.

L’étude s’est intéressée aux, précisément, 64 298 spectateurs présents lors de la finale 2018 (*), pour 78 442 billets vendus. Près des trois quarts (74%) sont des hommes et les deux tiers (66%) ont plus de 35 ans. Le profil type est un homme âgé entre 35 et 54 ans : c’est le segment le plus représenté avec 38% des spectateurs. Une très grande majorité (73%) vient de province et sur les 27% de Franciliens présents l’an passé, 21% habitent le Grand Paris. Par ailleurs, la plus grande partie des spectateurs (41%) sont des CSP+. Enfin, l’enquête d’impact relève que le panier moyen par spectateur non résident du Grand Paris s’élève à 207,25 euros. Il s’agit des dépenses réalisées sur place, hors transport et billet.

77% satisfaits du show de clôture

L’étude estime aussi le nombre d’invités, essentiellement des partenaires de la LNR ou des sociétés ayant acheté une loge au Stade de France. Ces VIP représentent un peu plus de 10% du total des spectateurs, soit 7.000 personnes, mais seuls 6.300 se sont rendus au Stade de France, soit un taux de “no-show” de 9% quasi-équivalent à celui observé pour le grand-public. La principale différence avec les spectateurs « payants » est le lieu de résidence: les VIP de la finale 2018 habitent à 89% dans le Grand-Paris quand les spectateurs lambda sont de province à 73%. En revanche, le panier moyen de cette population se monte 500 euros, soit plus du double de celui calculé pour le grand public.

Enfin, la Ligue nationale de rugby se réjouit de voir que l’an passé, selon cette enquête, plus des trois-quarts (77%) ont déclaré être satisfaits du show d’après-match réalisé par Mika : 29% étaient même “totalement satisfaits”. Un peu moins d’un spectateur sur dix (9%) avoue que la présence de l’artiste “a joué une rôle dans la décision de venir assister à la finale” ! Rapporté au nombre de billets vendus l’an passé, cela représente quand même près de 6.500 personnes. Cette année, c’est le duo Big Flo et Oli qui assurera le désormais traditionnel show de clôture. Au total 98% des spectateurs de la finale 2018 étaient « satisfaits » de leur soirée, et la moitié l’a même qualifié “d’exceptionnelle”. C’étaient sans doute les supporters de Castres, vainqueur du Brennus.

(*)  Castres Olympique avait battu Montpellier 29 à 13.

© SportBusiness.Club. Juin 2019

Finale 2018 du Top 14 : le show de clôture de Mika

Les spectateurs de la finale 2018 du Top 14

  • Par tranches d’âge
    • Hommes : 74%
      • 15-24 ans : 7%
      • 25-34 ans : 13%
      • 35-54 ans : 38%
      • plus de 55 ans : 16%
    • Femmes : 26%
      • 15-24 ans : 5%
      • 25-34 ans : 8%
      • 35-54 ans : 10%
      • plus de 55 ans : 2%
  • Par catégories professionnelles
    • Cadres et professions intellectuelles supérieures : 41%
    • Artisans, commerçants, chefs d’entreprises : 6%
    • Professions intermédiaires : 7%
    • Employés : 24%
    • Ouvriers : 3%
    • Retraités : 8%
    • Agriculteurs : 1%
    • Sans activité professionnelle : 10%
  • Par revenus mensuels nets du ménage
    • Moins de 1.000 € : 7%
    • De 1.000 à 2.000 € : 20%
    • De 2.000 à 4.000 € : 38%
    • De 4.000 à 7.000 e : 25%
    • Plus de 7.000 € : 10%

Comment les spectateurs sont venus à la finale ?

  • En famille : 54%
  • Entre amis : 37%
  • Avec une relation d’affaires : 2%
  • En voyage organisé : 1%
  • Seul : 5%
  • Autre : 2%

Pour les non-résidents du Grand-Paris

  • Pour venir depuis leur domicile jusqu’au Grand Paris :
    • En voiture : 41%
    • En train : 35%
    • En avion : 14%
    • En co-voiturage : 4%
    • En bus : 2%
    • Par un autre moyen : 2%
  • Pour se rendre au stade le jour de la finale :
    • En métro : 63%
    • En voiture : 18%
    • En taxi ou VTC : 8%
    • En bus ou car : 2%
    • En co-voiturage : 1%
    • Par un autre moyen : 8%

Source : Impact économique de la finale du Top 14 2018 / Ligue nationale de rugby & Centre de droit et d’économie du sport de Limoges