Tour de France : Vittel met moins de braquet

Bonne nouvelle pour Amaury Sport Organisation : Vittel devrait prochainement annoncer la reconduction de son partenariat avec le Tour de France cycliste. Cependant, le périmètre d’action de la marque d’eau de Nestlé Waters serait modifié. Selon mes informations, Vittel ne figurerait plus officiellement parmi les partenaires premium de l’épreuve, ceux du Club Tour de France.

En 2018, ce premier rang de partenariat rassemblait cinq marques : LCL, qui dispose de la meilleure visibilité avec le maillot jaune vient de renouveler son accord de quatre années jusqu’en 2022 ; Skoda est cours de renégociation pour un prolongement ; Carrefour, qui a décidé d’arrêter, mais qui sera remplacé dès 2019 par Leclerc ; Krys, en contrat jusqu’en 2020 ; et, donc, Vittel.

Des montants plus élevés

La marque d’eau poursuit un contrat signé par Nestlé Waters France pour Aquarelle débuté lors du Tour de France 2001. Vittel avait pris la suite en 2008. Le dernier accord signé en 2013 s’étalait sur cinq années, et arrive à échéance cette année.

A l’occasion des renégociations avec ses partenaires, ASO cherche à revaloriser fortement ses contrats avec des montants nettement à la hausse. LCL débourserait maintenant 12 millions d’euros annuels pour s’associer au maillot jaune. L’accord avec Leclerc s’élèverait à 8 millions par an, quand Carrefour en payait 5, selon mes informations. Vittel n’aurait pas voulu suivre, quitte à sortir du Club.

La marque d’eau n’abandonnerait toutefois pas une présence solide sur le Tour, notamment grâce à un nouveau dispositif dans la caravane publicitaire. Un appel d’offres devrait être lancé. Cette année, c’est Uniteam Sport qui avait conçu et géré toute l’activation sur le terrain.
© SportBusiness.Club. Octobre 2018