La Ryder Cup en coûts et en coups

C’est parti à 8h10. La Ryder Cup débute officiellement ce vendredi matin. Les premiers matchs entre les équipes américaine et européenne où se retrouvent les 24 meilleurs joueurs mondiaux, sont donnés peu après 8h00 devant plus de 40 000 spectateurs survoltés. Une ambiance de stade de football, qui peut surprendre les habitués de la discipline en France. Plus grand événement de golf du monde la Ryder Cup est une affaire de chiffres, de coups de fer et de coûts.

Le budget du comité français d’organisation de l’événement s’élève à 41,7 millions d’euros. La plus grande partie du montant permet de payer le droit d’accueillir la prestigieuse épreuve. Le chèque est payé à l’European Tour qui se charge de la totalité de la production. Du coup, le Golf National, à Guyancourt, est devenu une enclave britannique où l’anglais est la langue officielle des vendeurs de tee-shirts. Même les prises électriques sont aux normes britanniques. Les journalistes européens sont priés de venir avec leurs adaptateurs !

Seules quatre marques visibles

Si l’European Tour et le comité de la Ryder Cup se charge de toute la gestion et des frais d’infrastructures, l’entité conserve aussi toutes les recettes commerciales, les droits audiovisuels, la billetterie et le sponsoring. La Fédération française de golf a dû batailler pour que 40% des billets soient réservés aux licenciés français. Un juste retour pour des golfeurs qui depuis 2009 paient 3 euros de plus sur leur licence pour financer le budget de la Ryder Cup.

Ce mode de financement est une des originalités du modèle économique du comité d’organisation français présidé par Pascal Grizot. ce dernier a dû aussi faire appel aux subventions publiques, notamment pour réaménager le parcours de l’Albatros à Guyancourt : 7,5 millions d’euros de travaux. Ce n’est pas pour rien : ce sera le site olympique des compétitions de golf en 2024.

L’European Tour s’installe dans les Landes

Une autre grande partie du budget a été trouvée auprès des entreprises. Le premier rang rassemble seize sociétés qui paient chacune entre 100 000 et 150 000 euros. Plusieurs dizaines d’autres ont aussi adhéré au projet pour des tickets d’entrée moins élevés. Toutefois, malgré le chèque, aucun n’aura le droit d’utiliser le terme Ryder Cup. Au Golf National, seules quatre marques sont visibles : BMW, Emirates, Rolex et la société financière Aberdeen Standard Investments. Leurs niveaux d’investissements restent secrets mais les montants annuels s’élèvent à plusieurs millions d’euros pour ces sociétés.

L’European Tour reste très discrète sur ses affaires, notamment autour du projet de complexe consacré au golf envisagé à Tosse dans les Landes. Deux parcours doivent y être construits ainsi qu’un « resort » hôtelier. L’ensemble serait géré par l’instance britannique qui profiterait du foncier offert par la Région. Un engagement inscrit dans le dossier de candidature déposé par la FF Golf et qui s’inscrit dans l’European Tour Design, un circuit de golfs touristiques que l’instance britannique met en place. La collectivité territoriale compte sur les retombées économiques générées par le projet : 200 millions d’euros sur 5 à 7 ans et l’équivalent de 815 emplois à temps plein. Un héritage très concret de la Ryder Cup 2018.

© SportBusiness.Club. Septembre 2018


Budget

  • Budget du comité d’organisation de la Ryder Cup France 2018 : 41,7 M€
    • Contribution des licenciés : 17 M€
    • Subventions Etat et collectivités : 13,7 M€
    • Partenariats : 11 M€

Source : L’Equipe du 26 septembre 2018


Impact économique

  • 40e Ryder Cup à Gleneagles (Ecosse) en 2014
    • 62 000 spectateurs
      • dont 23 000 étrangers au Royaume-Uni
    • Hausse de l’activité économique pour l’Ecosse : 106,1 M£ / 120 M€
      • dont 41,1 M£ / 46 M€ de nouveaux fonds
      • effets directs et indirects
    • Activité économique à Perth et Kinross : 22 M£
      • dont 19,4 M£ d’impact économique
    • Impact direct pour le Royaume-Uni : 46,7 M£
    • Valeur média (équivalent publicitaire) de la marque Ryder Cup : 42,2 M£
      • Pour la marque Ecosse : 11,3 M£
    • Contribution des volontaires : 100 000 heures
      • estimation équivalent 1 M£
  • 42e Ryder Cup à Guyancourt (France) en 2018
    • Retombées économiques indirectes estimées : 226 M€

Source : Documents FF Golf


Organisation

  • Nombre de bénévoles : 1 350 (4 500 candidatures)
    • plus de 50 pays représentés
    • 18 ans à 82 ans
  • Nombre de personnes employées sur l’événement : 7 000
    • Restauration :  2 700
    • Commissaires ! 1 050
    • Police : 650
    • Bénévoles boutiques : 350
    • Contrôleurs parking et billetterie : 300
    • Personnel de nettoyage : 300
    • Panneaux de scores : 200
    • Hôtels et Club-House : 115
    • Prestataires extérieurs : 110
    • Premiers secours : 65
    • Divers : 200

Public

  • Nombre de spectateurs attendus : 270 000 sur la semaine
    • venant de 90 pays
    • 43% de Français
    • 7% d’Américains
  • Places de places de parking : 13 050
    • Nombre de véhicules stationnés : 34 000 sur la semaine
  • Nombre de navettes : 270
    • 30 500 trajets estimés entre les parkings/gares et le Golf National

Médias

  • Journalistes accrédités : 901
    • Presse écrite : 275
    • TV : 284 (+ 1 000 techniciens)
    • Radio : 104
    • Internet et réseaux sociaux : 91
    • Photographes : 117
  • Pays représentés : 27
    • Grande-Bretagne : 301
    • France : 224
    • Etats-Unis : 171
    • Espagne : 36
    • Allemagne : 30
    • Irlande : 27
    • Italie : 25
    • Danemark : 16
    • Suède : 15
  • Médias représentés : 295
  • Media Center :
    • Nombre de postes de travail : 432
    • Nombre de positions et cabines radio : 124
    • Fibre optique : 200 km
  • Télévision
    • Nombre de pays couverts : 200
    • Nombre de foyers touchés dans le monde : 620 millions estimés quotidiennement
    • Nombre de cars-régie : 30
    • Nombre de caméras : 140
      • Caméras radio HD (24), High Motion (3), Super Slow Motion (3)
    • Zone TV : 19 000 mètres carrés
    • Tours TV : 30
    • Studios TV : 5
      • dont Canal+, Sky, NBC

Mise à jour, lundi 1er octobre 2018. Canal+ annonce 2,2 millions de téléspectateurs pour les retransmissions de la Ryder Cup sur Canal+ et Canal+ Sport, vendredi 28, samedi 29 et dimanche 30 septembre 2018, selon les données Médiamétrie. Le seuil de visionnage retenu est de 5 mn.


Infrastructure

  • Tribune trou n°1 : 6 900 places
  • Tribune trou n°10 : 1 063 places
  • Tentes : 54 800 mètres carrés
  • Surface du Village Ouest : 30 000 mètres carrés
  • Grands écrans : 18
  • Ecrans TV : 430
  • Constructions modulaires : 220
  • Drapeaux : 644
  • Piquets blancs : 5 250
  • Cordes : 25 km
  • Grillage : 9 km
  • Barrières : 16,5 km
  • Voiturettes électriques : 356
  • Véhicules organisation : 100
  • Lignes téléphoniques : 150

Restauration

  • Repas servis par les partenaires  (hospitalités) : 8 000 chaque jour
  • Eau utilisée : 500 000 litres par jour

Compétition

  • Nombre d’équipe : 2
    • Etats-Unis : 12 joueurs
    • Europe : 12 joueurs
  • Hauteur de l’herbe
    • Greens : 3,4 mm
    • Fairways : 8 mm
    • Rough : 25, 75 et 98 mm
  • Hauteur des tees : 8 mm
  • Nombre de trous : 18

Source : Média Guide Ryder Cup France 2018