Le Havre profite bien de sa Transat

Collectivités

Près d’un demi-million de personnes est attendu au Havre d’ici dimanche 27 octobre jour de départ de la Transat Jacques Vabre. Le Village, installé autour du bassin Paul Vatine où sont accostés les 60 bateaux engagés dans la course, commence à se remplir peu à peu. Samedi, la grande foule est annoncée. «Il y a des Havrais, mais également beaucoup de visiteurs venant de plus loin en Normandie, de Bretagne ou de la région parisienne», précise Sébastien Tasserie, adjoint au Maire chargé des sports.

La cité normande aime sa transat. Et celle-ci le lui rend bien. «Les retombées économiques de la dernière édition ont été estimées à 7,5 millions d’euros, selon une étude réalisée par Keneo, indique Sébastien Tasserie. Dans le détail, 2 millions d’euros proviennent des dépenses directement liées à l’organisation et 5,5 millions sont générés par les visiteurs avec l’hébergement et la restauration.» L’accueil du départ de la Transat Jacques Vabre coûte entre 600.000 et 700.000 euros à la Ville du Havre. Le retour sur investissement est donc supérieur à 1 pour 10 par rapport à la mise.

Un savoir-faire qui s’exporte

«L’événement permet aussi de développer un savoir-faire en matière d’organisation de courses à la voile, poursuit l’élu havrais. De nombreuses personnes de l’organisation travaillent ainsi sur d’autres épreuves grâce à l’expérience acquise ici.» Le Havre est d’ailleurs propriétaire de sa course via une association qui réunit également Jacobs Douwe Egberts (détenteur de la marque Jacques Vabre) et la région Normandie depuis quelques semaines. «Nous montrons que nous avons une vocation marine et cela commence à porter ses fruits avec l’arrivée d’entreprises du secteur spécialisées dans la plaisance ou les services liées,» ajoute Sébastien Tasserie.

Le Havre s’offre l’image d’une ville dynamique notamment grâce aux événements sportifs. Ce fut le cas en juin dernier avec des matchs de la Coupe du monde féminine de football dont le huitième de finale entre la France et le Brésil qui avait été regardé par près de 11 millions de téléspectateurs. Une belle publicité. En revanche, la porte océane ne profitera pas de l’audience des Jeux olympiques de 2024 : candidate pour l’organisation des épreuves de voile, la ville a échoué face à Marseille.

©️ SportBusiness.Club Octobre 2019