Trois niveaux de partenariats pour Paris 2024

Le plan de partenariats de Paris 2024 devrait comporter trois niveaux, a indiqué Tony Estanguet, le président du Comité d’organisation des jeux olympiques lors d’un dîner à L’Elysée mardi 27 février qui rassemblait plusieurs chefs d’entreprises, notamment sponsors de la candidature parisienne. «Notre plan marketing inclura trois niveaux en plus du programme TOP du CIO où ces entreprises, treize à ce jour, détiennent une exclusivité « produit »au niveau mondial, a expliqué le patron de Paris 2024. Nos partenaires de niveau 1 rejoindront l’aventure à compter du 1er janvier 2019. Ceux de niveau 2 arriveront à partir de 2020. Enfin, nos supporteurs, le niveau 3, seront présents vers 2021».

Pour sa stratégie commerciale nationale, Paris 2024 semble donc avoir fait le choix d’une structure « classique« , avec différents niveaux de partenariats, ouvrant divers droits, et des exclusivités par secteur. Ce n’est pas le chemin pris par Tokyo 2020 qui, au contraire, a cassé ces exclusivités. Les Japonais ont déjà signé plus 40 annonceurs nationaux et récolté 2,3 milliards d’euros.  «Un résultat extraordinaire», avait jugé le Comité international olympique. Paris 2024 a, a-priori, jugé que ce choix ne correspondait pas au marché français. Le COJO français compte sur un milliard de recettes, au moins.

Une vingtaine de dirigeants était présente au dîner, notamment Stéphane Pallez (FDJ), Philippe Bonnave (Bouygues Construction), Jean-Louis Chaussade (Suez), Augustin de Romanet (Aéroport de Paris), Thierry Guibert (Lacoste), Xavier Huillard (Vinci), Guillaume Pepy (SNCF) et François Perol (BPCE). Devant ces sponsors du sport français, le Président de la République, Emmanuel Macron, et plusieurs Ministres, Tony Estanguet a confirmé l’agenda. «Nous avons l’objectif de valider avec le CIO le Marketing Plan Agreement d’ici septembre 2018, a-t-il déclaré. Une fois la feuille de route établie et partagée avec le CIO, nous pourrons constituer cette « dream-team » avec les champions que vous êtes. Ce groupe d’entreprises sera en nombre limité».

Programmes additionnels et programmes « Héritage »

Dès janvier 2019, le programme marketing de Paris 2024 permettra aux marques de s’associer à l’organisation des Jeux et aux Equipes de France Olympique et Paralympique jusqu’en 2024, car tous ces contrats seront réunis. D’autres programmes marketing additionnels seront également proposés, comme le relais de la flamme, le programme volontaire, la billetterie ou « l’olympiade culturelle« .

Toutefois, le patron de Paris 2024 ne souhaite pas recevoir que des chèques : il veut un engagement de la part de ses partenaires privés. «Pour constituer cette équipe nous appliquerons une double logique : Business & Purpose, a déclaré le triple champion olympique de canoë. Chaque entreprise partenaire sera mobilisée sur ses compétences et produits. Elles pourront valoriser leur savoir-faire et contribuer à l’organisation même des Jeux». Les sponsors seront également invités à s’associer aux programmes d’héritage des Jeux. «Le partenariat intégrera un volet d’engagement sociétal où chaque entreprise se mobilisera sur une thématique sociétale à définir avec le COJO, a détaillé Tony Estanguet. Trois grandes orientations ont été définies pour Héritage 2024 : Sport, Société, Environnement». Et de citer en exemple l’insertion sociale, l’innovation durable, la reconversion des athlètes, l’égalité des chances, le développement de la mixité, ou le changement du regard sur le handicap.

«Pour que ces Jeux marquent l’histoire nous devrons nous appuyer sur des partenaires experts et rechercher l’excellence à tous les niveaux : accueillir, transporter, héberger, divertir, restaurer, habiller, assurer tous ceux qui feront les Jeux, a poursuivit Tony Estanguet. Ce projet dépasse les frontières de Paris, de l’Ile de France et celle du sport. C’est un véritable projet de société et une opportunité majeure qui s’offre à notre génération. Les Jeux de Paris 2024 sont la plus grande plateforme d’expérimentation, d’innovation et de promotion qui soit». Les tickets d’entrée probables n’ont pas été révélés. Une idée des coûts devrait être connue au printemps prochain, lors de la visite à Paris d’une commission du CIO.

2 Rétroliens / Pings

  1. Cette semaine 9, Olbia a appris que… | Olbia le blog
  2. Paris 2024 recrute Thierry Reboul (Ubi Bene) | SportBusiness.Club

Les commentaires sont fermés.