Un nouvel Accor au PSG

Sébastien Bazin (Accor) et Nasser Al-Kheilafi (PSG)

L’arrivée d’un nouveau partenaire principal au Paris Saint-Germain (PSG) suscite autant d’enthousiasme et de curiosité que celle d’une recrue. Vendredi 22 février, le grand amphi du club de football parisien faisait salle comble. Plus de cent journalistes s’étaient déplacés pour en savoir un peu plus sur la signature entre Accor et le PSG. Le groupe hôtelier a conclu un contrat de trois ans, renouvelable pour une période identique. La marque ALL (Accor Live Limitless), la nouvelle plateforme clientèle d’Accor, s’affichera dès juillet 2019 sur la face avant du maillot des joueurs, en lieu et place de Fly Emirates.

Au Parc des Princes, à Paris, où se tenait l’événement, les collaborateurs de l’équipe marketing du club affichaient un large sourire. «Nous sommes un peu soulagés», a confié à SportBusiness.Club l’un des membres. Depuis que la compagnie aérienne de Dubai a annoncé, début août 2018, que son partenariat avec le PSG, initié il y a 13 ans, n’allait pas être renouvelé, le club avait décrété l’urgence absolue pour décrocher un nouveau sponsor majeur. Pas question d’entamer une saison avec un maillot vierge d’un partenaire pour une équipe d’une stature mondiale comme le PSG.

Le cadre était stricte : pour le club contrôlé par des fonds du Qatar il fallait éviter un nouveau partenaire qatari susceptible de faire naître une suspicion d’aide indirecte qui aurait pu enfreindre les règles du fair-play financier imposé par l’UEFA (la fédération européenne de football). Le PSG en compte quatre : Qatar Tourism Authority, Qatar National Bank, Ooredoo, Bein Sports. Aspire et Aspetar l’ont été jusqu’en 2017. Hors de question, donc, de contracter avec Qatar Airways, par ailleurs sponsor du FC Barcelone.

«Le montant reste entre-nous !»

L’autre directive était de valoriser ce partenariat majeur et obtenir plus que les 25 à 30 millions d’euros annuels versés par Emirates. Objectif atteint a-priori : selon L’Equipe le nouveau contrat avec Accor s’élèverait à plus de 50 millions d’euros par saison, somme qui n’a pas été confirmée. «Ce montant reste entre-nous, a répondu Sébastien Bazin, Pdg du groupe Accor. Ce n’est pas cher, même si cela reste beaucoup d’argent.» Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, n’a pas donné plus de précision : «Nous sommes l’un des plus grands clubs d’Europe et du monde, a-t-il simplement commenté. C’est bien pour eux, c’est bien pour nous

La recherche du nouveau partenaire s’est apparentée à celle du Graal pour le Paris Saint-Germain : «Nous avons contacté plus de 200 entreprises dans le monde, a expliqué Nasser Al-Khelaïfi. Nous en avons sélectionné 35 en short-list, avec lesquelles nous avons discuté. Puis il n’en est resté que 5 au final.» Dont Accor, donc : le contrat aurait été officiellement signé quelques jours avant la conférence de presse, quatre mois avant l’échéance finale de celui avec Emirates. Huit personnes étaient dans le secret des Dieux, quatre au PSG et autant chez son nouveau sponsor.

L’arrivée d’Accor dans le giron du PSG n’est pas le fruit du hasard. Sébastien Bazin a été président du club avant l’arrivée des Qataris : «On se connaît depuis dix ans,» a lancé Sébastien Bazin à l’endroit de Nasser Al-Khelaïfi. De plus, aujourd’hui le groupe hôtelier est détenu à 10,44% par QIA, Qatar Investment Authority, le fonds d’investissement souverain de l’émirat du Qatar qui possède 100% du Paris Saint-Germain. «La décision de ce partenariat a été prise par la direction du groupe et non par ses actionnaires», a insisté Sébastien Bazin, qui va retrouver une place attitrée dans la tribune présidentielle du Parc des Princes.

© SportBusiness.Club. Février 2019


Bientôt le « All Sky Bar » au Parc des Princes

Le contrat liant Accor au Paris-Saint-Germain (PSG) débutera le 1er mars. A cette date, le groupe hôtelier devrait bénéficier de visibilité sur les panneaux d’affichage vidéo encadrant le terrain au Parc des Princes lors des matchs à domicile du championnat de France de Ligue 1. Durant la conférence de presse du 22 février, Marc Armstrong, directeur du sponsoring du club, a évoqué la possibilité d’utiliser de la réalité virtuelle pour modifier ces messages sur les retransmissions télé à l’étranger, selon les pays ou zones géographiques. Par ailleurs, le restaurant panoramique du stade parisien va être rebaptisé All Sky Bar. Dans le passé, il a déjà été nommé par le constructeur auto DS.

A partir de juillet 2019, la marque All s’étalera sur la face avant des maillots des joueurs du PSG. D’après les vidéos diffusées lors du point presse, “All” sera placé au-dessus de la signature “Accor Live Limitless”. Ian di Tullio, Senior Vice-President du groupe Accor, a promis «une créativité sans limite» pour ce partenariat. Ainsi, des chambres d’hôtels «Cinq étoiles» pourraient être installées dans le Parc des Princes, au moins les soirs de matchs.

Accor envisage par ailleurs de nombreuses activations, comme un concours permettant de remporter un dîner en en tête-à-tête au centre du terrain. Pour sa clientèle, «40 millions de personnes dans le monde», le groupe prévoit certains avantages, notamment un accès privilégié à des places de matchs ou la vente de maillots et tenues du club dans certains de ses établissements. Un programme de merchandising commun sera élaboré.


Sébastien Bazin : «Nous gagnons 2 ans !»

«Grâce à ce partenariat, nous allons bénéficier d’une visibilité sur la planète entière pour une marque, All, qui n’existait pas il y a seulement 48 heures, a déclaré Sébastien Bazin, Pdg du groupe Accor lors du point presse du 22 février au Parc des Princes. Ce type de travail  nécessite généralement deux années. Nous allons faire des choses à des endroits où l’on attend ni Accor ni le Paris Saint-Germain. Ça c’est seulement le début. Le groupe est omniprésent en Europe. Avec le PSG nous allons nous étendre au-delà de ce territoire, en Afrique, Amérique Latine, en Chine et en Asie.» (Article ajouté le 23 février 2019).


Ne dites plus Accor Hôtels !

Le groupe hôtelier français change de dénomination : Accor Hôtels laisse la place à Accor… tout court. L’annonce faite jeudi 21 février s’est accompagnée de celle du lancement de la plateforme de fidélité et nouvelle marque All (Accor Live Limitless) ainsi que du partenariat avec le Paris Saint-Germain. En conséquence, le naming du Palais Omnisport de Paris-Bercy pourrait peut-être évoluer : l’Accor Hôtels Arena sera-t-il renommé Accor Arena ? «Ce n’est pas une priorité à ce jour», a indiqué un dirigeant du groupe à SportBusiness.Club.


Et Paris 2024 ?

Sponsor de la candidature de Paris pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, Accor figure parmi les potentiels candidats pour devenir un des partenaires majeurs nationaux des Jeux. Le groupe s’était beaucoup investi et avait même affiché durant plusieurs mois le logo de la candidature Paris 2024 sur la Tour Séquoïa, siège de l’entreprise à Issy-les-Moulineaux, une initiative visible par les milliers d’automobilistes du périphérique parisien. Le partenariat avec le Paris Saint-Germain peut-il changer la donne ? Sans doute, car le ticket d’entrée pour s’associer à Paris 2024 s’élève à plus de 10 millions d’euros annuels. Une somme qu’il faudrait ajouter aux 50 millions versés désormais au PSG. L’addition paraît lourde.

La Tour Sequana d’Accor Hotels affiche son soutien à Paris 2024

Les ambitions de All

La marque All (Accor Live Limitless) a été lancée le 21 février. Le groupe Accor la présente comme son «nouveau programme de fidélité lifestyle» qui lui permettra de «prendre soin de ses clients, de communiquer avec eux et de les récompenser, en leur permettant d’accéder à « ALL of Accor »», indique un communiqué. Il rassemble sur une unique plateforme plus de 30 marques hôtelières et donnera accès à d’autres établissements, bars, restaurants ou discothèques.

La marque bénéficiera d’une nouvelle application et d’un nouveau site Internet. Un statut premium récompensera les «membres les plus fidèles» à qui seront proposer différents avantages, «en accord avec la stratégie d’hospitalité augmentée.»

Lors du point presse du 22 février au Parc des Princes, Sébastien Bazin, Pdg du groupe Accor a indiqué qu’un nouvel hôtel s’ouvrait dans le monde toutes les 30 heures «et bientôt un tous les jours,» en ajoutant que «un million de personne dorment chaque nuit dans un établissement du groupe.» (Article ajouté le 23 février 2019).


Accor signe avec AEG et IMG

En marge de l’annonce du partenariat avec le Paris Saint-Germain, le groupe Accor a indiqué avoir « renforcé » ses accords avec AEG, opérateur de sites sportifs ou événementiel. Un communiqué précise que «au-delà de la seule Accor Hôtels Arena», l’objectif serait «d’intégrer d’autres salles haut de gamme qui permettront d’offrir, en Amérique latine, en Asie et en Europe, plus de 60 000 billets et suites privées à ses membres.» Par ailleurs, Accor a également officialisé un nouveau partenariat avec l’agence IMG, «qui permettra aux membres les plus fidèles d’accéder à des masterclasses, proposées par de grands chefs cuisiniers, et à des rencontres culinaires.» Le groupe indique enfin qu’en «soutien» à l’ensemble de ces initiatives (partenariat PSG compris), «Accor investira 225 millions d’euros.» (Article ajouté le 23 février 2019).


Les partenaires du Paris Saint-Germain (2018-2019)

  • Top Sponsors : Nike/Jordan, Emirates, Ooredoo, QNB.
  • Partenaires officiels : Orange, Ericsson, Renault, Bein Sports.
  • Fournisseurs officiels : Socios, Unibet, MSC Croisières, EA Sports, Nivea Men, Hubside, Beat, Hugo Boss, Coca-Cola, America Express, Achilles Radial, Go Sport, Richard Mille, Mc Donalds, Boulanger, Man, Isi Lines, Technogym, Chronopost.
  • Partenaire régional : Lovebet (Asie).