Vitality ouvre sa vitrine dans le monde réel

esport

Première équipe e-sport en France, Team Vitality dispose désormais d’une adresse physique au coeur de Paris : la V-Hive qui ouvrira ses portes mercredi 13 novembre au 102 boulevard de Sébastopol. Ce site, en dur, est destiné au grand public. Une première en Europe pour une structrure e-sport selon les dirigeants du club. «Ce sera notre Flagship destiné à offrir une nouvelle expérience à notre communauté, explique Fabien “Néo” Devide, co-fondateur et président executive du Team Vitality. Nous avions besoin de nous matérialiser

Le lieu, ancien show-room parisien des cheminées Invicta, rassemble sur 1.000 mètres carrés et trois étages un magasin où sont vendus les tenues Adidas de l’équipe, une partie restauration et un espace consacré au jeu équipé d’ordinateurs reliés en réseau. Le sous-sol, réservé à l’équipe, est consacré à la détente et aux réunions. Une mini-salle de cinéma permettra de suivre des compétitions en direct. A l’étage sont installés les bureaux du club qui au total compte désormais une centaine de collaborateurs, dont près de la moitié de joueurs.

Le retour du cyber-café

«Ce lieu va bien au-delà d’une simple boutique, poursuit Fabien Devide. Il peut rappeler les anciens cyber-cafés. Il pourra accueillir des conférences, des tournois ou des masterclass. Il sera aussi en ligne avec nos valeurs : lumineux pour accueillir tous les publics et ne proposant ni alcool ni pizza. Ce sera du bon snacking et nous avons mis le paquet sur le café.» Point de rencontre des fans de l’équipe, le V-Hive (jeu de mots entre le “V” de Vitality et Hive, la ruche en anglais, référence à l’abeille, symbole de l’équipe) servira aussi de lieu de détection des jeunes talents.

Ce nouvel outil de communication pour Vitality permettra également de dégager de nouvelles ressources. D’une part, grâce au merchandising et le magasin. Cette année, l’équipe française devrait écouler plus de 8.000 maillots. D’autre part, avec la vente de sessions de jeux. Enfin grâce à l’hospitalité. Le site, modulable, pourra ainsi recevoir les partenaires du Team (voir ci-dessous) et accueillir des événements, comme des showcases musicaux. Le V-Hive ne devrait pas être proposé au naming contrairement au centre d’entraînement installé depuis quelques mois au Stade de France à Saint-Denis et qui devrait s’agrandir à l’horizon 2021 avec une aréna de 1.500 à 2.000 places. Une Académie est également en projet. Ainsi constitué Team Vitality n’aura plus rien à envier aux grands clubs de football.

© SportBusiness.Club Novembre 2019


Un sponsoring à la pointe

Côté partenaires, Team Vitality peut rendre jaloux plusieurs équipes de Ligue 1. La valeur du maillot situerait l’équipe e-sport dans le Top 5 des clubs de foot français. Selon nos informations, Orange et Adidas, les deux partenaires principaux, les plus visibles, débourseraient chacun environ un million d’euros annuels. Pour Red-Bull et Renault, à un niveau moindre, le coût s’élèverait à plus de 500.000 euros. D’autres marques devraient être annoncées bientôt. A ce jour trois places sont encore disponibles sur les tenues avec un ticket d’entrée estimé à 700.000 euros.


Le mercato existe aussi dans l’e-sport

Comme au football, il existe également un marché parallèle de trading de joueurs dans l’e-sport. «On a racheté deux joueurs la saison dernière à G2 [une équipe espagnole, ndlr], 450 000 euros. Et là un autre à G2, encore un autre joueur à 350 000 euros. Nous sommes aussi en passe de finaliser la cession d’un joueur pour un montant similaire», détaille Fabien Devide, l’un des deux fondateurs de Team Vitality avec Nicolas Maurer. «Au final, ça commence à devenir une vraie industrie, avec des plus-values qui ne sont pas négligeables. Et ça c’est tout nouveau et cela devient de plus en plus important, parce que les montants augmentent, et les demandes également.» (publié le 7 novembre 2019 sur Sportune.fr par Thomas Filhol)