Vuitton lance une collection capsule autour du mondial

C’est un écrin en titane que Louis Vuitton a offert au trophée de la Coupe du monde de football. Le malletier, propriété du groupe LVMH, a dévoilé jeudi 17 mai le nouveau coffret qui transportera la coupe en Russie où s’ouvre le mondial le 14 juin prochain. La petite malle, entièrement fabriquée dans les ateliers Louis Vuitton à Asnières-sur-Seine, à l’Ouest de Paris, a demandé deux années de travail, notamment pour concevoir son emballage en titane qui reprend le fameux monogramme de la marque. «C’est un matériau noble et plus interactif que la toile, explique Michael Burke, président de Louis Vuitton. Il s’agit d’une première et une pièce unique». En fait deux malles ont été fabriquées, l’une pour la coupe originale, de 6 kilos et composée à 75% d’or pur 18 carats, la seconde pour le trophée officiel remis aux vainqueurs à l’issue de la finale.

C’est la troisième fois que Louis Vuitton réalise une malle pour le trophée réalisé par le sculpteur italien Silvio Gazzaniga, après celle fabriquée à l’occasion du mondial 2010 en Afrique du Sud, et celle pour l’édition 2014 au Brésil. Cette fois-ci la marque du groupe LVMH a signé un accord plus formel avec la FIFA, la fédération internationale de football. Le contrat de plusieurs années offre un périmètre d’action plus large au malletier. «Il y a en effet un aspect sponsoring en quelque sorte, car nous développons pour la première fois une collection capsule autour de la Coupe du monde», précise Michael Burke. Il s’agit d’une gamme de sacs et maroquinerie aux couleurs du football, reprenant les codes des ballons, les hexagones blancs et noirs. Ces produits peuvent être personnalisés aux couleurs d’une des 32 équipes qualifiées au mondial russe.  «Nous sommes même allés un peu plus loin en incluant les Etats-Unis, la Chine, les Pays-Bas et l’Italie», ajoute le dirigeant, conseillé dans le sport par Havas Sport & Entertainment.

«Mais on va au-delà du sponsoring, cette coupe représente bien plus que ces 6 kilos d’or, insiste Michael Burke. Avec le football nous partageons des valeurs d’excellence, de dépassement de soi et d’esprit d’équipe. Mais la Coupe du monde c’est bien plus qu’un sport d’équipe : c’est un rassemblement mondial, universel et partagé à travers le monde. En 2018 quelques activités ont atteint un niveau iconique et sociologique. C’est la mode, l’art, le design, la musique, le cinéma et le sport. Si vous vous situez au confluent de ces activités-là vous êtes où ça se passe sociologiquement parlant. C’est un fait». Louis Vuitton ne s’est pas arrêté au coffret du trophée : la marque a également fabriqué une grand malle capable de contenir les 14 ballons officiels Adidas des dernières Coupes du monde de football. Une édition limitée à 25 exemplaires que l’on peut s’offrir pour 150.000 euros.


Les trophées sportifs transportés dans une malle Louis Vuitton

  • Football : Coupe du monde.
  • Rugby : Coupe du monde.
  • Voile : Coupe de l’America;
  • Tennis : Coupe des Mousquetaires et Suzanne Lenglen de Roland-Garros.
  • Sport-auto : 24 heures du Mans (pas d’accord officiel).