Organisation

La reconnaissance faciale, un enjeu pour les stades

25 octobre 2021
Taboue, proscrite en France faute de loi l’autorisant, la reconnaissance faciale a déjà fait une timide et clandestine incursion dans le championnat de France de football, et si les supporters s’y opposent fermement, certains clubs s’intéressent de plus en plus à cette technologie controversée. Le sujet ne délie pas vraiment les langues. « C’est clairement un sujet tabou, mais je peux vous assurer que ça intéresse les clubs, » confie à l’AFP sous couvert d’anonymat le patron d’une société privée de sécurité, qui a notamment travaillé avec l’Olympique de Marseille. Avec un début de saison mouvementé en Ligue 1, émaillé par de Lire plus…
Football

Nicolas Godet (Point P): «Le football porte la thématique de l’égalité»

22 octobre 2021
Podcast. Partenaire de la Coupe de la Ligue entre 1999 et 2016 Point P avait délaissé le ballon rond ces dernières années pour se consacrer à un Team d’athlètes. L’enseigne de distribution de matériaux de construction du groupe Saint-Gobain, revient cette année à ses premières amours. Point P vient de signer un accord de partenariat avec la Ligue de football professionnel (LFP) et la Fédération française de football (FFF). L’enseigne s’associe ainsi aux championnats de France de football hommes et femmes. Une originalité, mais également une stratégie, comme l’explique Nicolas Godet, le Directeur général de Point P. Il est accompagné Lire plus…
Gouvernement

Les professionnels de la cybersécurité se préparent pour Paris 2024

20 octobre 2021
Les industriels de la sécurité entendent profiter des Jeux olympiques de Paris 2024 pour structurer leur filière et appuyer l’Etat notamment face au risque croissant d’attaques informatiques, ont affirmé mercredi des représentants. « Les Jeux olympiques, c’est une occasion unique, un accélérateur de particules, » a affirmé Daniel Le Coguic, vice-président d’Atos et chargé du dossier des Jeux au sein de cette “filière jeune”, structurée seulement depuis 2018. « Nos industries ont vocation à utiliser les Jeux comme un levier pour montrer ce que l’on sait faire et accélérer, » selon le préfet Ziad Khoury, directeur de la coordination nationale pour la sécurité des Lire plus…
Paris 2024

«Les collaborateurs de PWC voulaient participer à Paris 2024 !»

15 octobre 2021
Podcast. Le cabinet de conseil et d’audit spécialisé PWC France est devenu partenaire officiel des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Agnès Hussherr, Associée en charge du projet 2024, explique comment et pourquoi cet engagement a été pris. Il s’agit en fait d’une démarche interne initiée par les collaborateurs. De son côté, Eric Dumont, Associé également, détaille l’expertise de PWC sur l’univers du sport. Il commente le tout dernier rapport publié au niveau mondial : celui-ci indique que les acteurs économiques du sport sont plutôt optimistes à propos de la reprise. Extraits. Comment est né le projet de ce Lire plus…
Médias

Jacques Cardoze: «L’hybridation d’OM Media, c’est la rédaction de demain»

8 octobre 2021
Podcast. A l’occasion du Sportel, le marché international des programmes de sport qui s’est tenu du 5 au 7 octobre 2021 à Monaco, SportBusiness.Club a rencontré trois acteurs, personnalités et observateurs de l’audiovisuel et du sport. Jacques Cardoze, directeur de la communication de l’Olympique de Marseille, a détaillé la stratégie audiovisuelle du club de football phocéen. François Pesenti, membre du conseil stratégique de Sportall, a donné sa vision sur l’évolution de la consommation du sport. Enfin, Guy Drut, champion olympique d’athlétisme [110 mètres haies à Montréal en 1976)] et un des deux membres français du Comité international olympique (CIO) donne Lire plus…
Institutions

Des entraîneurs mieux payés pour plus de médailles en 2024

5 octobre 2021
Le bilan décevant des Jeux olympiques de Tokyo pas encore digéré, le compte à rebours a démarré pour Paris 2024: le retour en France de certains entraineurs tricolores et le recrutement de pointures internationales a commencé, avec en toile de fond la question de leur rémunération. Pour gagner plus de médailles que les 33 du Japon, et passer à l’objectif de 80 médailles plus ou moins affiché, il va falloir faire fort, de l’avis de tous les observateurs. Entrer dans le Top 5 mondial, comme l’a dit Emmanuel Macron en recevant les médaillés de Tokyo à l’Elysée début septembre ? Lire plus…

Facebook

error: © SportBusiness.Club