Business

Rétro 2019 : décembre

31 décembre 2019
Paris Plage déménage à Tahiti Teahupo’o banlieue de Paris en 2024 ? La commune de Polynésie française, située sur l’île de Tahiti, accueillera les épreuves olympiques de surf des Jeux de 2024. C’est le choix du Comité d’organisation parisien. Celui-ci devra être ratifier début janvier lors d’un comité exécutif du Comité international olympique avant d’être définitivement validé en décembre 2020 avec le programme sportif de Paris 2024. Tahiti a été préféré à quatre candidatures de métropole sur des critères sportifs. La vague de Teahupo’o, qualifiée de meilleure du monde, n’avait pas d’adversaire à son niveau. En revanche, les « disciplines urbaines » Lire plus…
Business

Rétro 2019 : novembre

31 décembre 2019
Canal+ : le retour de la revanche Finie la période des vaches maigres pour Canal+. La chaîne cryptée revient dans le jeu des droits TV du football par la grande porte. Fin novembre, Canal+ décroche auprès de l’UEFA le lot le plus prestigieux de la Ligue des Champions à compter de la rentrée 2021 pour trois saisons : les meilleurs matchs des soirées du mardi et du mercredi. Les autres rencontres échoient à Bein Sports et la finale sera diffusée en clair par TF1. Quelques semaines plus tard, la chaîne du groupe Vivendi annonce reprendre dès l’été 2020 les deux Lire plus…
Business

Rétro 2019 : octobre

31 décembre 2019
La Marianne de Paris 2024 tout feu tout flamme Finie la petite Tour Eiffel : les Jeux olympiques de Paris 2024 ont maintenant un visage, celui de Marianne. C’est la première fois que des Jeux bénéficient d’un logo ainsi incarné. C’était la volonté des dirigeants du comité d’organisation qui souhaitent “casser les codes”. Révélé au cinéma Le Rex, le nouvel emblème des J.O. rassemble dans un rond, l’or d’une médaille, la flamme olympique et l’épure d’un visage féminin. La typographie est elle inspirée de la période art-déco de 1924, quand Paris accueillait les Jeux la dernière fois. Autre nouveauté : Lire plus…
Business

Rétro 2019 : septembre

31 décembre 2019
Un mondial de rugby en pleine tempête Hagibis a gâché la fête et contrarié les plans de TF1. Le typhon qui a touché le Japon en pleine Coupe du monde de rugby a obligé les organisateurs à annuler le crunch, France / Angleterre. Le match de poule comptait pour du beurre : les deux équipes étaient qualifiées pour les quarts de finale. Toutefois, TF1 tablait quand même sur les écrans publicitaires… envolés avec la rencontre. Des recettes en moins, d’autant que le parcours du XV de France s’est arrêté juste après, en huitième de finale face au Pays-de-Galle. Un match Lire plus…
Business

Rétro 2019 : août

31 décembre 2019
Sport féminin, le difficile équilibre Sont-ce les lendemains qui déchantent ? Le soufflé de la Coupe du monde féminine de football semble être retombé. En tout cas, le succès de l’événement ne porte pas le handball féminin dont le championnat a failli repartir à la rentrée sans diffuseur télé. Un comble car la compétition avait trouvé son namer avec Butagaz. Heureusement, après la polémique, une solution sera trouvée début septembre grâce à l’aide du Ministère des Sports et de l’Agence nationale du sport : ce sera la chaîne Sport en France qui retransmettra d’une vingtaine de matchs durant la saison. Lire plus…
Business

Rétro 2019 : juillet

31 décembre 2019
Le Tour de France fait le plein Centenaire et en pleine forme. Le Tour de France cycliste bat des records d’audience cette année : 35,4 millions de Français ont regardé les directs des étapes sur les chaînes de France Télévisions, c’est 1,4 million de mieux qu’en 2018. France 2 réalise même en juillet sa meilleure audience moyenne mensuelle depuis 9 ans. La bonne performance des coureurs français, notamment Julian Alaphillipe et Thibaut Pinot, n’est pas étrangère à cette réussite. Côté marketing, le Tour voit arriver Leclerc et Continental au rang de partenaires principaux tandis que Skoda prolonge jusqu’en 2023. Parmi Lire plus…
Business

Rétro 2019 : juin

31 décembre 2019
Un mondial féminin qui défrise Plus d’un million de spectateurs dans les stades et 10 millions de Français devant les téléviseurs pour suivre les matchs, la Coupe du Monde féminine de football a été un réel succès populaire. A la conclusion une équipe des Etats-Unis incarnée par Mégan Rapinoe, meilleure joueuse du monde récompensée en fin d’année par un Ballon d’Or. Les Américaines ont brisé le rêve des Bleues, balayées en quart de finale par les Yankies un match suivi par 10,4 millions de personnes sur TF1, ce qui en fera le programme TV le plus regardé de l’année. Une Lire plus…
Business

Rétro 2019 : mai

31 décembre 2019
Des sponsors chinois et indien à Roland-Garros Malgré les travaux, l’activité commerciale de Roland-Garros marche à fond. Les internationaux de France de tennis, qui s’offrent un nouveau court central couvert Porte d’Auteuil, signent cette année leur premier partenaire chinois, le fabricant de smartphones Oppo, après avoir attiré Infosys, une SSCI indienne. L’édition 2019 du tournoi est aussi le premier de Rolex : l’horloger succède à Longines qui n’avait pas choisi de poursuivre, tout comme Adidas. Dans le même temps, Perrier annonce un nouveau contrat de 5 ans. En fin d’année, l’américain Wilson annoncera qu’il succédera en 2020 à Babolat comme Lire plus…
Business

Rétro 2019 : avril

31 décembre 2019
France TV se branche sur 2024 Les Jeux olympiques de Paris 2024 seront sur France Télévisions. Le groupe audiovisuel public a signé un accord de sous licence avec l’américain Discovery qui détient les droits pour l’Europe et retransmettra les compétitions olympiques sur sa chaîne Eurosport. TF1 et M6 avaient regardé le dossier. Un peu plus tard dans l’années, en octobre, Eurosport récupérait les droits des Jeux de Tokyo 2020 initialement acquis par Canal+… auprès de France Télévisions qui les avait acquis en 2011. < mars 2019 – mai 2019 > L’actualité en avril 2019 c’était aussi… L’Agence Nationale du Sport Lire plus…
Rétrospective

Mars 2019 : Ineos dans le peloton du sport

31 décembre 2019
L’homme le plus riche de Grande-Bretagne aime le sport. En 2019, Sir Jim Ratcliffe, dont la fortune a été estimée à 23,5 milliards d’euros, s’est offert l’une des premières équipes cyclistes mondiales, Team Sky qui en mars est passé sous pavillon Ineos, géant mondial de la pétrochimie. En juillet, son jeune poulain colombien, Egan Bernal, allait s’imposer dans le Tour de France. Fin août, le milliardaire s’achetait l’OGC Nice pour une centaine de millions d’euros, et en octobre ce fut, pour une vingtaine de millions d’euros, le financement d’une tentative de record non-officiel du marathon : moins de deux heures Lire plus…
1 2 3 4