Allianz peut enfin parler J.O. à tout le monde

Le 1er janvier 2021 était une date très attendue chez Allianz. En effet, depuis le Nouvel an de cette année l’assureur allemand peut communiquer officiellement autour de son partenariat mondial avec les Jeux olympiques signé… en septembre 2018 avec le Comité international olympique (CIO). Les termes du contrat, qui court jusqu’en 2028, interdisaient en effet toute association entre la marque et les J.O. d’ici fin 2020. Pas partout dans le monde en revanche. Quatre dérogations avait été accordée : en Chine, Australie, Espagne et France.

C’est pour cette raison qu’Allianz s’affichait déjà avec les anneaux olympiques chez nous depuis deux ans. Ce fut le cas en 2019 lors de l’événement organisé Place de la Concorde à Paris lors de la Journée olympique. « Nous jouons un peu le rôle de poisson pilote pour ce partenariat mondial, confiait alors à SportBusiness.Club Franck Le Vallois, directeur de la distribution chez Allianz France et coordinateur des Jeux au sein de l’entreprise. En interne, nous avons déjà mis en place une équipe dédiée à l’activation de cet accord avec les Jeux olympiques et le Comité d’organisation de Paris 2024 ».

Dans un communiqué, Allianz précise que seront développées des initiatives locales afin “d’établir le lien avec les athlètes et les fans de sport du monde entier”. Ainsi, l’assureur va offrir à ses clients et ses collaborateurs la possibilité de participer au relais de la flamme Olympique de Pékin 2022. Des camps sportifs, avec des initiations à plusieurs disciplines, seront également mis en place “afin d’éveiller l’intérêt des jeunes pour l’esprit et les valeurs olympique et paralympique.” Allianz précise enfin que les mouvements olympique et paralympiques bénéficieront de solutions et services d’assurance sur mesure.

© SportBusiness.Club Janvier 2021


Top Partenaires actuels des Jeux olympiques

Entreprise
Secteur
Début
Contrat actuel
Coca-Cola (Etats-Unis) /
Menghu (Chine)
Boissons non alcoolisées
Produits laitiers
1928 (1)
2021-2032
Omega (Suisse)
Horlogerie
1932
2021-2032
Visa (Etats-Unis)
Services de paiement
1986
2020-2032
Airbnb (Etats-Unis)
Locations immobilières
2019
2019-2028
Alibaba Group (Chine)
Cloud et e-commerce
2018
2018-2028
Allianz (Allemagne)
Assurances
2021 (2)
2021-2028
Procter & Gamble (Etats-Unis)
Produits ménagers
2012
2021-2028
Samsung (Corée Sud)
Smartphones
1997
2020-2028
Atos (France)
Technologie de l'information
2001 (3)
2021-2024
Bridgestone (Japon)
Pneumatiques
2014
2014-2024
Intel (Etats-Unis)
Technologie informatique
2018
2018-2024
Panasonic (Japon)
Electronique grand public
1984
2018-2024
Toyota (Japon)
Automobiles
2017
2017-2024
Dow (Etats-Unis)
Chimie
2012
2012-2020 (4)
General Electric (Etats-Unis)
Electricité
2006
2014-2020 (4)
Source : Comité international olympique. Classement par dates d'échéance des contrats. (1) Accord signé conjointement par Coca-Cola et Menghu. (2) Activations anticipées dès 2020 en France, Espagne et Chine. (3) Atos avait un contrat de prestataire informatique dès Barcelone 1992. (4) Accord prolongé à l'été 2021 en raison du report d'un an des Jeux de Tokyo. Mise à jour : 22 juillet 2020