F1 : Renault cède sa place à la marque Alpine

Sponsoring

Renault en Formule 1 c’est fini. Enfin pas tout à fait. Le constructeur auto ne se désengage pas de la compétition mais a décidé de rebaptiser son écurie de Formule 1 : le nom de Renault va disparaître au profit de la marque Alpine, qui appartient au groupe. Alpine F1 Team fera ses premiers tours de roues dès 2021 avec une monoplace dans la livrée bleu roi typique de cette marque historique sacrée deux fois championne du monde des rallyes au début des années 1970. Alpine a été ressuscitée en 2018 avec le lancement d’un nouveau modèle depuis 20 ans.

« C’est une très bonne nouvelle, commente Ludovic Dumas, fondateur de l’agence XIX Sports Consulting. Alpine est la bonne marque pour le développement de Renault dans le sport. Il s’agit d’une marque qui a un ADN propre et une notoriété importante auprès d’un public haut de gamme ». Pour cet ancien de Renault F1, alors en charge du développement du sponsoring, l’arrivée d’Alpine va dans la logique des choses. Renault évoque même “l’excellence française” à propos de sa marque.

« Le nouveau patron du Renault, Luca de Meo, vient d’annoncer la division du groupe en quatre pôles, autour de ses marques : Renault, Dacia, Alpine, et ar ailleurs les nouvelles mobilités, poursuit Ludovic Dumas. Rebaptiser son écurie de F1 avec Alpine est un choix marketing de repositionnement de marque ». Pour ce professionnel, le potentiel commercial est important : « Renault était trop grand public pour certaines associations de marques, ce n’est pas le cas avec Alpine qui peut explorer des univers plus pointus et des secteurs de produits plus haut de gamme, estime-t-il. Et, puis, pour une marque, c’est plus facile de s’associer avec le bleu d’Alpine que le jaune de Renault… »

Ludovic Dumas, XIX Sports Consulting
Ludovic Dumas, XIX Sports Consulting

Renault s’appuiera sur la marque de moteur E-tech

Alpine, connue pour son passé en rallye, est toutefois présente sur les courses en circuit, dans le championnat du monde d’endurance, depuis 2013 avec une écurie pilotée par Signatech et Oréca et une voiture LMP2. La marque devrait monter dans la catégorie supérieure et ultime, la LMP1. De plus, la future écurie Alpine F1 Team débutera 2021 avec un pilote de renom à son volant, l’espagnol ancien champion du monde, Fernando Alonso.

De son côté, la marque Renault ne s’effacera pas totalement. Elle restera présente avec ses moteurs qui équiperont les monoplaces Alpine, l’hybride E-Tech. Le constructeur français compte d’ailleurs s’appuyer sur cette marque et la mettre en avant sur ses propres modèles à connotation sportive.

« Alpine est une belle marque, puissante et dynamique, qui donne le sourire ses adeptes, assure Luca de Meo, le Pdg du Groupe Renault, dans un communiqué. En introduisant Alpine, symbole de l’excellence française, dans la plus prestigieuse des disciplines automobiles mondiales, nous poursuivons l’histoire de ces constructeurs qui renouvellent ce sport. Nous arrivons avec une marque de rêve aux côtés des plus grands noms, pour des courses automobiles spectaculaires réalisées et suivies par des passionnés. Alpine apportera également ses valeurs au paddock de F1: élégance, ingéniosité et audace ». Et si en plus la victoire est au bout…

© SportBusiness.Club Septembre 2020

1 Rétrolien / Ping

  1. OLBIA Conseil Cette semaine 33, Olbia a appris que…

Les commentaires sont fermés.