Aux Jeux, l’hospitalité changera de modèle à Paris 2024

A partir des Jeux olympiques de Paris 2024, l’hospitalité n’aura plus qu’un guichet unique. Après un appel d’offres, le Comité international olympique (CIO) a choisi l’agence américaine On Location pour la gestion du programme mondial des hospitalités sur trois éditions des Jeux : Paris 2024, Milan-Cortina 2026, Los Angeles 2028. Concrètement, l’enseigne s’occupera de la commercialisation de l’ensemble des offres de relations publics de l’événement, dans le pays-hôte mais aussi à l’échelle de la planète.

« Aujourd’hui, c’est le Comité d’organisation [COJO] qui vend ses offres d’hospitalité sur son territoire, explique Soizic Pébereau, directrice hospitalité chez Paris 2024. Dans les autres pays cela passe par le Comité national olympique qui généralement désigne une agence. La contrainte est qu’il n’y a aucune homogénéité dans les programmes ». L’accès aux loges dans les sites de compétition, par exemple, est compliqué et souvent l’apanage des VIP du pays-hôte. Autre observation avec ce système : un modèle et des équipes à reconstruire entièrement d’un Jeux à un autre.

Destinées aux partenaires du comité olympique et de l’organisation, mais aussi aux fédérations internationales, comités olympiques nationaux et à toutes entreprises et même aux particuliers, ces offres d’hospitalité, couplant généralement ticket, hébergement, restauration et transport, sont une source de revenus non négligeable pour les comités d’organisation. Le nouveau modèle satisfait Paris 2024 : « Il s’agit d’une opportunité de rayonnement international, estime Soizic Pébereau. Nous allons travailler pour mettre en place le programme le plus innovant possible et dans le respect de notre vision ». On Location, absent en France, va y installer des bureaux. Il a été demandé à l’agence de travailler avec l’écosystème local. Des accords avec des opérateurs spécialisés français pourraient donc être conclus. Les premières offres hospitalité de Paris 2024 devraient être dévoilées en septembre prochain.

© SportBusiness.Club Juin 2021