Brigitte Henriques nouvelle présidente du CNOSF

Le suspense n’aura duré qu’une petite minute. Le temps du vote électronique des 110 membres du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Vice-présidente de la Fédération française de football, Brigitte Henriques a été élue, avec près de 58% des voix exprimées dès le premier tour de scrutin, nouvelle présidente de l’institution sportive. Elle sera la neuvième d’une liste ouverte par Pierre de Coubertin, et la première femme à ce poste.

Très émue, Brigitte Henriques, qui va démissionner de son poste à la FFF, a aussitôt affiché sa volonté de rassembler l’ensemble du mouvement olympique français : « Je suis fière et je mesure l’honneur et la responsabilité de ce poste, a-t-elle déclaré. Je défendrai cette France du sport et je serai la porte-parole de tous les membres. Je m’inscris dans une démarche d’ouverture ».

La nouvelle présidente du CNOSF a également évoqué l’avenir proche et quatre échéances importantes : « les Jeux de Tokyo, la rentrée scolaire, la présidence française de l’Union européenne et l’élection présidentielle de 2022. « Je souhaite créer des partenariats constructifs mais exigeants », a-t-elle expliqué en ajoutant qu’elle serait également là « pour innover« .

Enfin, Brigitte Henriques, qui a notamment rendu hommage à Noël Le Graët, le président de la FFF, a dédié sa victoire aux femmes, ces deux filles en premier lieu, Alice Milliat, dont une statue trône dans l’accueil du siège parisien du CNOSF. « Je leur dit qu’il faut oser, oser être candidate, » a-t-elle affirmé sur la tribune, en saluant aussi « les hommes », notamment ses 5 frères. Brigitte Henriques a été élue pour un mandat de 4 ans, jusqu’à 2025.

(c) SportBusiness.Club Juin 2021


Les résultats du 1er tour de vote

  1. Brigitte Henriques : 577 voix (57,87%)
  2. Thierry Rey : 192 voix (19,26%)
  3. Emmanuelle Bonnet-Oulaldj : 160 voix (16,05%)
  4. Patrice Martin : 68 voix (6,82%)

Mise à jour. Battu dès le premier tour, Thierry Rey a exprimé sa déception après le vote où n’a obtenu moins de 20% des voix : « Je pensais être beaucoup plus haut, a-t-il déclaré. J’avais une proposition pour faire bouger les choses, et j’observe une sorte de conservatisme. J’accepte la victoire de Brigitte Henriques et je la félicite« .