Congé maternité dans le foot: une opportunité pour les sponsors ?

Depuis début décembre 2020, la FIFA a approuvé la mise en place d’un congé maternité de 14 semaines pour les footballeuses professionnelles. Une révolution. D’autres mesures clés seront bientôt intégrées dans le règlement, notamment des points précisant le retour au travail des jeunes femmes avec un soutien médical et physique adéquat. Des changements qui enthousiasment les joueuses. Cet encadrement va aussi leur permettre de mieux gérer leurs sponsors, et peut-être même d’en attirer de nouveaux.

« A l’époque de ma maternité, je n’avais pas de sponsor, raconte Charlotte Fernandez, défenseure au FC Fleury et maman de deux garçons de 7 et 5 ans. Je sais que certaines joueuses ont perdu des contrats. Moi j’ai dû me prendre en charge toute seule. Au niveau des sponsors, ces modifications vont changer l’image des footballeuses. Déjà, en cas de grossesse nous serons mieux encadrées et nous pourrons continuer à toucher notre salaire »

Pampers convaincu

Un avis partagé par une très grande partie des joueuses professionnelles en France. « Je pense que c’est une très bonne chose, affirme Julie Soyer, défenseure du Paris FC. Cela se fait aux Etats Unis notamment et ça permet de sécuriser nos situations sociale, professionnelle et personnelle. Il manquait ce statut de femme pour pouvoir s’épanouir pleinement. Je suis sûre qu’en fonction du sponsor et du type d’image, cela peut apporter une certaine dynamique ».

Cette autre image de la footballeuse professionnelle peut donc séduire de nouvelles marques. Au premier titre, celles liées à la puériculture. « Chez Pampers, nous sommes convaincus que permettre aux parents de créer du lien avec leur enfant aura un impact positif sur leur épanouissement ainsi que sur celui de leur enfant, explique Agathe Olivier, Responsable communication de Pampers France. La marque serait en effet très intéressée de réaliser un partenariat avec une footballeuse durant et après sa grossesse et reste à l’écoute de toute opportunité ». Une passe décisive importante au niveau social pour ces futures mamans.

Isabelle Gratien Éboué
© SportBusiness.Club Décembre 2020