Courchevel-Méribel 2023: le compte à rebours est lancé

Perrine Pelen est dans le sas de départ. L’ancienne championne du monde et médaillée olympique prépare les championnats du monde de ski 2023 que la France accueillera en 2023 en Savoie à Courchevel, pour les épreuves femmes, et Méribel, pour celles des hommes. Ce sera du 5 au 19 février. Dans deux ans exactement. Le décompte est donc lancé. « Nous sommes dans les temps, rassure la directrice générale du comité d’organisation. C’est le cas pour les infrastructures. A Courchevel, la nouvelle piste de l’Eclipse va être inaugurée cet hiver. Et à Méribel, les travaux pour aménager le stade d’arrivée vont être lancés ».

Actuellement, le Comité d’organisation fait travailler une quinzaine de personnes. Dans deux ans, il en emploiera une cinquantaine. Sans compter environ 1 200 bénévoles qui seront recrutés à compter d’avril 2022. Les Mondiaux français de 2023 sont dans le timing. En revanche, personne ne peut aujourd’hui dire dans quel contexte sanitaire ils seront organisés dans deux ans. « Notre posture, aujourd’hui, est de nous mettre dans une capacité d’adaptation, assure Pérrine Pelen. Nous suivons de très près l’évolution du contexte. Nous ferons preuve d’agilité. Ce qui est sûr, c’est qu’il faudra parfois bouger des lignes » Ce devra être le cas pour le calendrier des épreuves tests, par exemple.

Des entreprises françaises à séduire

Coté finance, pas de soucis non plus a priori. L’essentiel du budget de 43 millions d’euros provient de la Fédération internationale de ski (FIS). L’instance sportive verse 30 millions d’euros au comité d’organisation, mais, en contrepartie garde le contrôle de l’ensemble des droits audiovisuels et marketing. C’est l’agence Infront qui est chargée de ce volet commercial. Les subventions publiques complètent les ressources : 3 millions de l’Etat, 2 millions de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et 2 autres millions du Comité Savoie-Mont-Blanc et du département de la Savoie.

« Nous devons tout de même trouver environ 5,5 millions d’euros, indique Pérrine Pelen. Ce sera avec des partenaires nationaux. Nous allons racheter des catégories commerciales disponibles et travailler avec Infront. Le projet est de monter un “Club 2023” et un programme d’hospitalités. C’est une opportunité pour le ski qui peut séduire des entreprises étrangères à cet univers ». Courchevel-Méribel 2023 va également accélérer son programme de communication. « Nous prendrons la parole après les championnats du monde de Cortina qui débutent en Italie lundi 8 février, annonce Perrine Pelen. Nous serons sous les projecteurs ». Et ce sera donc le départ officiel pour la… montée en notoriété de l’événement.

© SportBusiness.Club Février 2021


Courchevel-Méribel 2023 à l’Uzyne

Les mondiaux de ski 2023 en France ont choisi leurs agences de communication. Ce seront L’Uzyne et Clutch. Les deux enseignes ont été désignées après une consultation menée en janvier 2021. Le duo sera chargé de gérer le budget de positionnement de marque et stratégie de communication de l’événement qui a prévu de prendre la parole après les championnats du monde 2021 disputés dans quelques jours en Italie.