Le Président Emmanuel Macron ira voir du judo à Tokyo

Politique. Emmanuel Macron, le Président de la République, se rendra au Japon durant deux jours à l’occasion des Jeux olympiques. Dans le détail, le Chef de l’Etat arrivera vendredi 23 juillet. Dès son arrivée, il rencontrera le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach, puis Brigitte Henriques, la nouvelle présidente du Comité national olympique et sportif français. Elle sera accompagnée de son Secrétaire général, Didier Seminet, président de la Fédération française de baseball, et de Jean-Pierre Siutat, le Vice-Présidence en charge de la Stratégie internationale et président de la Fédération française de basketball.

Emmanuel Macron se rendra ensuite à une cérémonie officielle organisée par l’Empereur du Japon en l’honneur des chefs d’Etats présents à Tokyo, puis rencontrera des artistes japonais, notamment dans le domaine des jeux vidéo avant de se rendre, seul, au Stade olympique pour assister à la cérémonie d’ouverture des Jeux, le vendredi soir. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, qui accompagne le Président dans ce déplacement ne pourra pas l’accompagner en raison des mesures de restriction mises en place par les organisateurs : l’événement se déroulera avec seulement 1 000 invités.

Emmanuel Macron espère une quarantaine de médailles

Samedi 24 juillet Emmanuel Macron a prévu d’assister à quelques épreuves, notamment de judo et de basket 3×3 féminin. Dans la journée, il rencontrera aussi des représentants du monde économique japonais, notamment des univers de la distribution, de l’automobile et des nouvelles technologies. Le Chef de l’Etat aura ensuite un entretien avec le Premier Ministre japonais, Yoshihide Suga avant de repartir, après 36 heures passées au Japon, pour une étape en Polynésie française.

L’Elysée précise que le but du déplacement du Chef de l’Etat au Japon est triple. D’une part, il s’agit de soutenir l’ensemble de la délégation française présente au Japon. L’objectif d’une quarantaine de médailles, soit autant qu’à Rio en 2016, est visé. D’autre part, la France souhaite marquer son soutien au Comité d’organisation japonais et aux autorités locales pour l’organisation de ces Jeux malgré une période si complexe. Enfin, Emmanuel Macron viendra discuter aussi de la préparation des jeux de Paris 2024.

Par ailleurs, Roxana Maracineanu, ministre chargée des Sports, a prévu d’arriver à Tokyo la seconde semaine des Jeux. Elle devrait y assister à la cérémonie de clôture avec jean Castex, le Premier Ministre qui a également prévu d’être présent au Japon à cette occasion.