Distribution: le secteur du sport en colère

Opticiens, fleuristes, chocolatiers ouverts… et pas les magasins d’articles de sport. En raison de la crise sanitaire et l’épidémie de covid-19, le Gouvernement a, vendredi 19 mars 2021, décidé de fermer les commerces non essentiels dans 16 départements fortement touchés, dont les régions Hauts-de-France et l’Ile-de-France. Sauf dérogations. Et des dérogations il y en a beaucoup, des coiffeurs aux disquaires en passant par les cordonniers. Les magasins de sport, eux, doivent garder leur rideau de fer baissé.

De quoi faire hurler l’Union Sport & Cycle. Le syndicat professionnel parle d’une “décision incompréhensible alors que les contraintes de pratiques d’activités physiques et sportives commencent à s’assouplir”. « Les entreprises de notre secteur éprouvent une grande colère et une réelle incompréhension face à l’incohérence de cette décision de fermeture, » déclare Virgile Caillet, Délégué général de l’Union, dans un communiqué.

© SportBusiness.Club Mars 2021