Edouard Philippe siffle la fin des championnats

Le Premier ministre a joué les arbitres et il n’a pas eu besoin du VAR. Lors de son discours à l’Assemblée nationale, mardi 28 avril, Edouard Philippe a annoncé, parmi les mesures qui accompagneront le déconfinement des Français à partir du 11 mai, que les championnats professionnels sont définitivement stoppés. Ligue 1 ou Top 14 «La saison 2019/2020 de sport professionnel, notamment de football, ne pourra pas [non plus] reprendre,» a-t-il déclaré devant les députés (voir la vidéo ci-dessous). Un message clair (voir mise à jour ci-dessous). La crise sanitaire du coronavirus a stoppé net le sport en France fin mars. Tous les championnats ont été suspendus. Certains ont déjà été arrêtés. Finalement, aucun n’ira à son terme cette année.

Le sport professionnel ne pourra pas reprendre en France avant début septembre. «Pour donner aux organisateurs d’événements de la visibilité, je veux préciser que les grandes manifestations sportives, culturelles, notamment les festivals, les grands salons professionnels, tous les événements qui regroupent plus de 5.000 participants et font à ce titre l’objet d’une déclaration en préfecture et qui doivent être organisés longtemps à l’avance, ne pourront se tenir avant le mois de septembre,» a précisé Edouard Philippe.

Juste avant, le Premier ministre avait annoncé que «l’activité sportive individuelle en plein air, en dépassant évidemment la barrière actuelle du kilomètre» tout «en respectant les règles de distanciation physique» serait de nouveau autorisé à compter du 11 moi. Mais, «il ne sera possible ni de pratiquer du sport dans des lieux couverts, ni des sports collectifs, ni des sports de contact.» Ces déclarations enterrent donc tout espoir de reprise pour les sports collectifs. Elles peuvent également inquiéter les organisateurs du Tour de France qui avaient décalé le départ de leur épreuve au 29 août. Et que dire de la Ligue des Champions de football alors que le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais sont encore officiellement en course ? La bonne nouvelle, c’est qu’en attendant un retour des compétitions, les athlètes pourront tout de même reprendre leurs entraînements dès la mi-mai… si le Gouvernement estime que «les indicateurs» sont au rendez-vous. Sinon il faudra encore attendre…

© SportBusiness.Club Avril 2020

Mise à jour, mardi 28 avril 2020. Le site France.tv-sport rapporte que le ministère des Sports, interrogé par l’AFP, a précisé, suite au discours du Premier ministre que «avant fin juillet, il ne peut pas y avoir de compétition, même à huis clos» en ajoutant que «à ce stade» et sous réserve d’une évolution défavorable de la situation sanitaire, les ligues «peuvent envisager de terminer leur saison au mois d’août, ou en septembre, à elles de décider.» Une ouverture au huis clos dès août pour finalement terminer le championnats ?

Mise à jour, mardi 28 avril 2020. Communiqué de la Ligue de football professionnel : «Le Conseil d’Administration de la LFP a pris acte des déclarations du Premier Ministre Edouard Philippe (…). La LFP suivra strictement les consignes du gouvernement et des autorités sanitaires (…).
Un Conseil d’Administration devra décider formellement de l’arrêt de la saison 2019/2020.
»

Mise à jour, mardi 28 avril 2020. Communiqué de la Ligue nationale de rugby : «Le Bureau de la Ligue Nationale de Rugby a pris acte des mesures spécifiques aux événements sportifs inscrites dans le plan de déconfinement présenté par le Premier Ministre (…). Un Comité Directeur de la Ligue Nationale de Rugby sera convoqué à l’issue de ce processus pour fixer les modalités de clôture de la saison 2019-2020 et de commencement de la saison 2020-2021