Election au CNOSF: quatre pour un fauteuil

C’est désormais officiel. Le Bureau exécutif du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a, après l’étude de la commission de déontologie, validé ce mercredi 12 mai les candidatures pour l’élection à la présidence de l’instance sportive. Mardi 29 juin, les 107 représentants des fédérations sportives affiliées devront désigner le nouveau et neuvième président, ou présidente : ils sont quatre à briguer la succession de Denis Masseglia. Il s’agit d’un record de participation pour cette élection.

Ainsi, les candidatures d’Emmanuelle Bonnet Oulaldj (Fédération française sportive et gymnique du travail), Brigitte Henriques (Fédération française de football), Patrice Martin (Fédération française de ski nautique) et Thierry Rey (judo et Paris 2024) ont été confirmées. Chacun a été reconnu comme une personnalité ayant une “responsabilité avérée” au sein du mouvement sportif tricolore et a obtenu, au minimum, les cinq attestations de parrainage nécessaires dont trois provenant d’une fédération de “sport olympique”.

La campagne officielle pour cette élection va donc débuter. Trois candidats disposent d’un site internet, seule manque Brigitte Henriques, et tous ont ouvert un compte Twitter dédié. Deux dates sont importantes : jeudi 27 mai, ils viendront exposer leur programme respectif devant les électeurs du CNOSF ; mercredi 16 juin, ils se retrouveront pour un débat, sans doute retransmis sur la chaîne Sport en France. Entre temps, l’Union Sport & Cycle organise un webinaire, les 18, 19 et 20 mai, avec trois des candidats.

© SportBusiness.Club Mai 2021


Les programmes des 4 candidats

Liste des comptes Twitter des 4 candidats