Election sous tension à la Fédération française d’équitation

L’Assemblée générale élective de la Fédération française d’équitation (FFE) qui se tient ce jeudi 18 mars risque d’être tendue comme un harnais. Le président sortant, Serge Lecomte, remet son mandat en jeu. Il a face à lui deux listes d’opposition : celle menée par Anne de Sainte-Marie, vice-présidente du Comité régional d’Ile-de-France d’équitation et ancienne cheffe de mission aux Jeux de Londres 2012, et celle portée par Jacob Legros, président du Comité Régional d’Équitation Occitanie

A la tête de la FFE depuis 2004, Serge Lecomte brigue un cinquième mandat, ce qui serait unique parmi les fédérations olympiques. Elu une première fois en 2004 (83% des voix), son premier mandat a été mis en parenthèse quelques mois après que le Ministère des Sports ait retiré son agrément de délégation à la fédération pour “statuts non conformes à la loi sur le sport”.

Une campagne tendue

Une fois ce problème réglé, Serge Lecomte a été réélu en 2006 (73,6% des voix) pour un mandat partiel. Il le sera encore trois fois par la suite, en 2008 (92% des voix), en 2012 (86% des voix) et en 2016 (59% des voix). Son dernier mandat a été marqué par des affaires de violences sexuelles au sein de sa fédération. La gestion de cette crise lui a valu beaucoup de critiques et une convocation par la ministre des Sports, Roxana Maracineanu en juin 2020

Dans ce contexte, la campagne électorale s’est déroulée sous une extrême tension. Des courriers anonymes, parfois sexistes, ont circulé, notamment pour dénigrer la candidate Anne de Sainte-Marie. Récemment, c’est une épidémie de rhinopneumonie, touchant les chevaux français, qui s’est invitée dans la campagne. L’Assemblée générale se tiendra au siège de la fédération, à La Motte-Beuvron (Loir-et-Cher). Au total, 5 500 électeurs, représentants des clubs fédéraux, affiliés clubs ou agréés, ont été appelés aux urnes le 18 février dernier. Le vote sera clos ce jeudi 18 mars.

© SportBusiness.Club Mars 2021

Mise à jour, jeudi 18 mars 2021. Aucune majorité absolue ne s’est dégagée lors de l’Assemblée générale élective.

  • Serge Lecomte : 43,96% (16 580 voix)
  • Anne de Sainte Marie : 42,47% (16 021 voix)
  • Jacob Legros : 12,51% (4 718 voix)
  • Blanc ou nul : 1,06%

Un second tour sera organisé avec seulement Serge Lecomte et Anne de Sainte Marie. Une nouvelle assemblée générale extraordinaire se tiendra mardi 27 avril 2021.

Mise à jour, vendredi 19 mars 2021. Un communiqué de la FFE valide les résultats de l’élection présidentielle. Il confirme aussi que le calcul des pourcentages obtenus par candidat tient compte des votes blancs, ce qui n’est généralement pas le cas dans un scrutin. La présentation vidéo des résultats sur la chaîne Youtube de la fédération n’ont pas été très clairs car seuls des résultats parcellaires ont été énoncés sans support physique ni explication.

Au total, le taux de participation s’est monté 57,89% des votants représentant 68,83% des voix totales. Un taux qualifié d’exceptionnel rapporte-t-on dans le monde fédéral de l’équitation.

Le Comité fédéral a fait l’objet d’un vote indépendant à celui de l’élection du président. Les représentants de la liste de Serge Lecomte ont tous été élus dans les trois collèges de la fédération : catégories spécifiques, catégorie affiliés, catégories agréés. L’intégralité des 30 postes revient aux représentants du président actuel de la fédération.