Eurosport Events passe à l’électrique

Sport auto

Promoteur et organisateur du championnat du monde de voitures de tourisme, le WTCR, Eurosport Events ajoute un “e” à sa compétition afin de la décliner en version électrique. L’ETCR verra officiellement le jour en 2022. D’ici cette échéance, la formule, baptisée Pure ETCR, sera en promotion afin de séduire constructeurs et partenaires. Comme dans sa version “thermique” la nouvelle compétition verra s’affronter des voitures de production, celles que l’on peut voir dans la rue. Enfin presque, puisque les batteries développées pour les bolides proposeront une puissance de 500 kW soit l’équivalent de 680 chevaux vapeurs, autant que le moteur d’une Porsche survitaminée. Elles pourront atteindre les 100 km/h en 3,2 secondes.

Au-delà de son type de propulsion, l’ETCR compte se démarquer par une architecture innovante pour les courses : des manches courtes, d’une dizaine de minutes, avec trois ou quatre véhicules dont le départ sera donné de front à partir de boxs. Chaque course donne droit à des points ou sera à élimination directe. Les pilotes enchaineront ainsi les tours, comme un tournoi de tennis, et les meilleurs se retrouveront dans une finale. Les voitures disposeront d’une option “super boost” offrant un surcroît d’énergie, comme cela est le cas en Formule-e. Par ailleurs, le ravitaillement des véhicules se fera via des stations équipées de générateurs à hydrogène, jugés moins polluants, et les organisateurs promettent de privilégier le transport par les voies maritimes pour la logistique, plutôt que l’avion.

Avec ce format, Eurosport Events compte séduire un public plus jeune que celui traditionnel du sport auto, et notamment de la Formule 1. La filiale du groupe américain Discovery espère ainsi un relais facilité via les réseaux sociaux, surtout avec les images de courses de quelques minutes que l’organisateur promet d’être très spectaculaires. Le budget de l’ETCR reposera sur des ressources réparties à parts égales entre trois postes : les recettes de sponsoring, les droits d’engagement des écuries et la vente de droits audiovisuels. Le manufacturier Goodyear est le premier “partenaire fondateur” à rejoindre la nouvelle compétition. Une autre marque devrait être annoncée dans les prochaines semaines par Eurosport Events en négociation également pour le naming de sa course.

© SportBusiness.Club Février 2020


La tournée promotionnelle de l’ETCR

9-12 juillet – Festival de la vitesse de Goodwood, Royaume-Uni
Manche 1 – 24-26 juillet – Salzburgring, Autriche
Manche 2 – 1-2 août – Copenhague, Danemark
Manche 3 – 16-18 octobre – Inje Speedium, Corée du Sud
Manche 4 – novembre (date à déterminer) – Guangdong, Chine
30-31 janvier 2021 – 24 Heures de Daytona, États-Unis