Fin de la grève à L’Equipe

Après deux semaines de grève, les journalistes de l’Equipe ont décidé de suspendre leur mouvement engagé le 8 janvier dernier. Le quotidien sportif sera de retour dans les kiosques dès samedi 23 janvier, mais sans L’Equipe magazine, bouclé mercredi dernier et qui ne sera disponible qu’en numérique pour les abonnés. C’est le plus long conflit que le journal du Groupe Amaury a connu. Les journalistes protestaient contre un plan de suppression d’emplois : une cinquantaine de postes était menacé.

Dans un communiqué interne, l’Intersyndicale SNJ, SNJ-CGT, BP-UFICT-CGT et SGLCE-CGT indique avoir “pris acte des mesures proposées jeudi par la direction lors du CSE extraordinaire”. Celles-ci, selon les représentants du personnel, “offrent la garantie d’éviter tout départ contraint dans trois des catégories les plus exposées : maquettistes, iconographes et photographes”. Cela concerne 11 postes. D’autres mesures, sur les conditions financières de ces départs, ont également été obtenues.

L’Intersyndicale indique que ces “avancées devraient favoriser un peu plus les départs volontaires,” et non pas désigner des postes ou des collaborateurs, notamment les “jeunes salariés, lesquels seraient les premiers visés par des départs contraints”. Une “clause de revoyure” a été actée avec la Direction du Groupe Amaury, et notamment Jean-Louis Pelé, le directeur général, si jamais “à l’issue de la période de volontariat, le nombre de candidats au départ n’est pas suffisant”.

Dans un message interne, Jean-Louis Pelé évoque, lui, “une sortie acceptable”. Le dirigeant ajoute : “Il s’agit du dernier aménagement de ma proposition pour sortir de cette crise et éviter d’obérer plus encore l’avenir de notre entreprise et de nos emplois. Chacun doit désormais se positionner en conscience sur la reprise du travail et le retour de L’Equipe en kiosques.” Ce sera donc le cas dès ce samedi.

© SportBusiness.Club Janvier 2021