Football. Trois-quarts des Français opposés à la Super Ligue

Etudes. Le projet n’a vécu que deux jours, mais il n’avait pas l’approbation du public français. Selon un sondage réalisé par Odoxa* pour RTL et Winamax, 75% du grand public était opposé au projet, dont 45% “très opposés”. Chez les “fans de football” les taux sont plus haut : 80% d’opposés dont 65% de “très opposés”. Cette méfiance a gagné 25% depuis 2018.

Toutefois, paradoxalement, si une forte majorité parmi les “amateurs de football” estime que ce projet de Super Ligue était “égoïste économiquement”, “injuste sportivement”, et même “dangereux pour le football”, une grande partie juge aussi ce type de compétition “adapté aux attentes des jeunes” et “plus intéressant que la Ligue des Champions”.

(*) Sondage réalisé par Odoxa auprès d’un échantillon de 1 005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus dont 418 amateurs de football interrogés par Internet les 21 et 22 avril 2021.