France 2023. Les médias anglais pointent du doigt l’expérience spectateur

Organisations. Les médias anglais sont revenus sur les couacs rencontrés par les spectateurs à l’entrée des stades de la Coupe du Monde masculine de rugby, lors de la conférence de presse hebdomadaire du Comité d’organisation ce mercredi 27 septembre 2023. Face aux questions des journalistes de The Telegraph et du Sunday Times, Jacques Rivoal, Président de France 2023 et Michel Poussau, directeur général de la Coupe du Monde de rugby 2023 pour World Rugby, ont voulu être rassurants, affirmant, dans leurs réponses, que leurs équipes avaient travaillé activement afin d’offrir la meilleure expérience aux spectateurs.

Il y a eu un problème de flux de spectateurs, à Marseille, lors du premier match, a concédé Jacques Rivoal face aux inquiétudes de nos confrères britanniques. Ce problème a été réglé : nous avons mis en place de nouveaux moyens de communication destinés aux supporters. A ce jour, 99,9% des spectateurs des matchs sont arrivés pour le coup d’envoi”. Le patron de France 2023, qui invite les spectateurs à imprimer leur ticket, affirme que la priorité est la “fan-expérience”.

(c) SportBusiness.Club Septembre 2023