France 2023 ouvre bientôt sa billetterie

C’est un moment important, stratégique même pour le Comité d’organisation de la Coupe du monde masculine de rugby France 2023 : l’ouverture de la billetterie ! L’événement se déroulera dans deux ans et demi, du 8 septembre au 28 octobre, dans 9 stades de l’Hexagone et, au total, 2,6 millions de tickets seront proposés à la vente. Cela représente un chiffre d’affaires potentiel de 330 millions d’euros, soit 85% des recettes propres du Comité d’organisation, a précisé Claude Atcher, le Directeur général du GIP France 2023 lors d’une présentation ce jeudi 4 mars. Une majorité des billets, 70%, sera destinée au grand public. Le reste est réservé aux partenaires de la compétition.

Officiellement, c’est lundi 15 mars que sera donné le coup d’envoi. Toutefois, dans un premier temps, durant trois jours, les tickets seront réservés aux porteurs d’une carte bancaire Mastercard. Un privilège accordé à l’un des deux actuels partenaires mondiaux du tournoi, avec Société Générale. Ensuite, le 18 mars, ce seront les membres de la “Famille 2023”, c’est-à-dire les personnes qui se seront inscrites au “Club” ouvert il y a quelques mois par l’organisation. Dans le même temps, les ventes seront possibles via les agences de voyages et d’hospitalité. Il y en a 24 dans le monde. La vente au grand public, sans autres conditions, est, elle, prévue le 6 avril.

La perspective de “boire des bières avec les copains”

France 2023 mettra d’abord sur le marché des Packs de billets. Les tickets à l’unité ne seront pas disponibles avant septembre 2022. Ces packs seront proposés par ville (les matchs de poules disputés dans son stade) ou par équipe (les quatre matchs de poules de son équipe et un éventuel quart de finale). Une autre série de packs permettra de choisir trois matchs de son choix. Dans les stades, quatre catégories de prix sont affichées : du rouge, la catégorie 1, la plus chère mais avec les sièges les mieux placés, au jaune, la 4, la plus abordable… un peu plus haut dans les gradins. Dans cette gamme de prix, un pack “ville” à Toulouse, Bordeaux ou Lille est proposé entre 60 et 70 euros.

En revanche, pour assister aux matchs au Stade de France (mais sans la rencontre d’ouverture) ou à Marseille en catégorie 1 il faudra débourser 632 euros. Les plus fortunés pourront s’offrir un pack “XV de France” à 1 355 euros ou “All Blacks” à 1 175 euros. Aujourd’hui, ce sont les deux seules possibilités pour assister au match d’ouverture entre la France et la Nouvelle-Zélande. Environ un quart des places sur la jauge totale sera proposé en pack dans un premier temps. Une possibilité de paiement en trois fois et une assurance, où au pire 70% du ticket, dématérialisé, sera remboursé, complètent cette offre billetterie.

« Nous portons un formidable espoir car nous avons une temporalité idéale, assure Claude Atcher, le Directeur général de France 2023. Nous avons une vraie promesse de retrouver en 2023, pour le premier grand événement international sportif d’après crise, la possibilité de faire la fête, de pouvoir aller avec ses copains au stade, de boire des bières. Cette temporalité de mise en vente est adaptée à l’envie de retrouver un mode de vie beaucoup festif et partagé avec son environnement social ».

© SportBusiness.Club Mars 2021