La Solidéo assure qu’elle sera au rendez-vous de 2024

Jeux olympiques

Pendant le confinement, les travaux de la Solidéo ont continué. Pas forcément physiquement, car les chantiers ont été momentanément stoppés à cause de la crise sanitaire. Ces derniers reprennent depuis fin avril. Malgré cela, la Société de livraison des ouvrages olympiques affirme qu’elle sera au rendez-vous du 1er trimestre 2024, échéance à-laquelle toutes les structures nécessaires à l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 devront êtres terminées et opérationnelles.

La structure indique avoir “totalement réorganisé ses processus et son organisation de travail pour tenir le rythme et garantir (…) la livraison des ouvrages.” Durant ces dernières semaines deux marchés importants pour les Jeux parisiens ont d’ailleurs été attribués : celui du Centre aquatique Olympique (CAO) à Saint-Denis, d’une part, avec la Métropole du Grand Paris ; celui de “l’Arena 2”, une enceinte sportive qui accueillera le Paris Basketball ainsi que des concerts, des spectacles, d’autre part, avec la Ville de Paris. Dans les deux cas, c’est un groupement mené par Bouygues Bâtiment Île-de-France qui l’emporte avec les agences d’architecture SCAU et NP2F.

Outre les chantiers, la Solidéo lance du 10 juin au 12 juillet deux participations du public par voie électronique (PPVE) relatives au Village olympique et paralympique de Saint-Denis, dont le dossier de permis de construire sera déposé cet été, et à celui des médias de la zone Bourget-Dugny. Enfin, la Solidéo indique poursuivre ses consultations pour la Marina du Roucas blanc de Marseille (épreuves de voile), la couverture du court Suzanne Lenglen au stade de Roland-Garros à Paris, et rénovation du stade Yves du Manoir à Colombes. Un conseil d’administration en visio-conférence sera organisé jeudi 18 juin.

© SportBusiness.Club Juin 2020