Le Fise Montpellier promet un festival tout l’été

Sports urbains

Réaliser en virtuel un double backflip en skate paraissait finalement difficile. Du coup, c’est vers un festival de films vidéo que se sont tournés les organisateurs du Fise Montpellier. Contraints d’annuler leur événement annuel prévu au printemps, à cause de la crise sanitaire du coronavirus, les dirigeants d’Hurricane Group n’ont pas souhaité laisser orphelins les 600 000 spectateurs qui se déplacent chaque année sur leur événement et sont forcément aujourd’hui en manque d’adrénaline. 

Faute de compétition en réel, le Fise Montpellier cette année revêtira la forme d’une compétition de films vidéo. Ce festival baptisé e-Fise Montpellier sera sur internet mais pas virtuel comme pourrait le suggérer son nom. C’est une solution plus adaptée pour ces sports urbains difficilement reproductibles en versions e-sport ou sport-virtuel. Les sept disciplines traditionnelles du Fise seront représentées : BMX, skateboard, roller, wakeboard, parkour, breaking et trottinette. Elles seront segmentées en douze catégories au total. 

Honor, la marque de smartphones du groupe chinois Huawei, reste partenaire titre de cette compétition ouverte aux professionnels et aux amateurs et qui s’étalera durant tout l’été et même au-delà puisque les finales se disputeront du 9 au 20 septembre, à l’orée de l’automne. Ce sont les votes du public qui déterminent les vainqueurs. Cette 24e édition du principal événement mondial consacré aux sports urbains sera dotée de 150 000 euros de prix. Hurricane groupe attend 165 millions de visiteurs uniques. 

© SportBusiness.Club Juin 2020