Le retour des courses à pied peut-être dès le 19 mai

L’organisation de courses à pied pourrait bientôt être à nouveau autorisée sur la voie publique, a indiqué Virgile Caillet, Délégué général de l’Union Sport & Cycle, lors de la présentation de l’édition 2021 de l’Observatoire du running. Un décret devrait permettre ces courses à compter du 19 mai, mais uniquement par “vagues de 50 personnes”.

Le dirigeant de l’Union Sport & Cycle a confié qu’une négociation avait lieu avec les autorités gouvernementales pour faire augmenter le nombre de coureurs admis dans cette jauge. Au 9 juin, elle montera à 500 coureurs, puis, à partir de fin juin, à 2 500. En attendant plus encore. « En revanche, le public serait interdit, ou alors, il devra être assis, » a précisé Virgile Caillet qui se réjouit : « On va enfin pouvoir remettre un dossard ».

Cela fait plus d’un an que ces compétitions sont à l’arrêt. Selon l’Observatoire du running, 58% des pratiquants “trépignent d’impatience” à l’idée de pouvoir à nouveau participer à un événement. Toutefois, près de 1 sur 5 (19%) vont préférer “attendre que la crise soit derrière nous” pour le faire, et 1 sur 10 (11%) avoue “hésite à cause de certains freins”, comme la foule par exemple. En 2020, plus de la moitié des runners a participé à une course dite “connectée”.

© SportBusiness.Club Mai 2021