Le ski alpinisme rejoint le programme des Jeux olympiques d’hiver

Jeux olympiques. Le ski alpinisme a officiellement été ajouté au programme des Jeux olympiques d’hiver de Milan-Cortina 2026. Les mebres du Comité international olympique (CIO) ont voté pour à l’unanimité lors de la 138e session qui se tient à Tokyo, au Japon. La discipline avait été proposée au programme officiel lors d’une réunion du Comité exécutif du CIO en juin dernier. Le ski alpinisme avait été “testé” lors des Jeux olympiques de la Jeunesse d’hiver à Lausanne en janvier 2020.

Le ski alpinisme aux Jeux proposera trois disciplines, le sprint, la course individuelle et le relais mixte, soit cinq courses au total et 48 athlètes, 24 femmes et 24 hommes. Ces participants devront entrer dans le quota maximum de 2 900 athlètes maximum imposé par le CIO aux Jeux olympiques d’hiver. Les courses ne nécessiteront pas l’ouverture d’un site de compétition supplémentaire.

Le ski alpinisme, ou “Ski Moutaineering” est géré par une fédération sportive internationale créée en 2008 et reconnue par le CIO en 2016 : International Ski Mountaineering Federation (ISMF). 37 fédérations nationales y sont affiliées. En France, la discipline est intégrée à la Fédération française de montagne et d’escalade (FFME). Le ski alpinisme est particulièrement populaire en Italie et en Europe. Le CIO indique que 3,1 millions de paires de ski adaptés à cette pratique sont vendues chaque année dans le monde, rapporte le CIO, soit environ une part de marché estimée à 15%.