Le sport féminin a gagné quelques points

Rien ne vaut un bel événement sportif pour faire bouger les lignes. En 2019, la Coupe du monde féminine de football en France a ouvert la porte du sport féminin à de nombreux Français. Un peu plus d’un an après le soufflet est un peu retombé, mais l’intérêt pour la pratique féminine reste tout de même (un peu) supérieur à celui constaté avant le mondial, notamment auprès des amateurs de sport, selon un sondage réalisé par Odoxa pour Winamax et RTL.

En clair, chez les passionnés de sport, la part de ceux se déclarant intéressés par le sport féminin est passée de 72% en juin 2018 à 81% en févier 2019 avant la Coupe du Monde. En janvier 2021, ce taux est repassé à 80%, soit 8 points de mieux qu’avant le mondial. Chez les Français en général, cette part est, avec la même chronologie, passée de 53% à 63% et est redescendue à 54%. C’est quand même 1 point de gagné.

Alors que s’ouvre la semaine du sport féminin en France, durant laquelle les médias audiovisuels s’engagent à octroyer une place plus importante à la discipline, la lecture de ce sondage est plutôt encourageante pour la pluralité.

Pour autant, l’enquête montre par ailleurs la difficulté pour les femmes de concilier vie quotidienne et pratique sportive. Ainsi, 73% d’entre-elles, près de 3 sur 4, affirment avoir diminué leur activité physique et sportive. Le taux est de 69% chez les hommes. Près des deux-tiers (62%) estiment que “dans notre société, les femmes [ne] disposent [pas] d’autant de temps que les hommes pour faire du sport”. Une réalité.

© SportBusiness.Club Janvier 2021


Les principaux résultats du sondage Odoxa

Regardez-vous, ou suivez-vous, du sport féminin à la télévision ou à la radio

  • Ensemble des Français :
    • Oui : 54%
      • Oui, souvent : 10%
      • Oui, de temps en temps : 44%
    • Non, jamais : 45%
    • Ne sait pas : 1%
  • Amateurs de sport :
    • Oui : 80%
      • Oui, souvent : 17%
      • Oui, de temps en temps : 63%
    • Non, jamais : 20%
    • Ne sait pas : —

Souhaiteriez-vous voir davantage…

  • Ensemble des Français :
    • Des femmes journalistes de sport
      • Oui : 65%
      • Non : 37%
      • Ne sait pas : 1%
    • De sport féminin à la télévision et à la radio :
      • Oui : 54%
      • Non : 45%
      • Ne sait pas : 1%
  • Amateurs de sport
    • Des femmes journalistes de sport
      • Oui : 75%
      • Non : 24%
      • Ne sait pas : 1%
    • De sport féminin à la télévision et à la radio :
      • Oui : 72%
      • Non : 28%
      • Ne sait pas : —