L’e-sport se joue du confinement

Tournoi Call of Duty lors de l'ESWC 2017 à Paris

A côté de l’activité physique à domicile, l’e-sport apparaît logiquement comme l’une des activités gagnantes du confinement au domicile imposé pour limiter la propagation du coronavirus. C’est justement le moment choisi par la Fédération française handisport (FFH) pour lancer sa ligue officielle e-sport. Il s’agit de l’une des premières initiatives de ce genre pour une fédération sportive officielle. Avec l’association Capgame, l’instance sportive s’est rapprochée de Discord, une plateforme consacrée à l’e-sport. EDF, partenaire de la FFH et investi par ailleurs dans l’e-sport, accompagne cette opération.

«Nous proposons quatre types de football à la fédération : le foot fauteuil électrique, le foot mal marchant, le cécifoot et le foot sourds, où chaque licencié pratique de manière sectorisée en fonction de son handicap, explique Mai-Anh Ngo, secrétaire générale de la FFH . Grâce à PES et eFootball Pro Evolution Soccer 2020, tout le monde pourra jouer ensemble en loisirs ou en compétition et ce, peu importe sa singularité.» Ce service gratuit pour les licenciés permettra d’accéder dans un premier temps à un jeu de football (PES 2020) et un autre de course auto (Trackmania Stadium).

«Nous testons des formules, des règlements, des matériaux qui rendent accessibles la pratique esportive aux personnes en situation de handicap, de manière réservée ou inclusive, indique Jérôme Dupire, président et cofondateur de l’association Cap Game. Le partenariat avec la FFH s’inscrit en parfaite continuité avec nos actions.»

Afflelou et BMW se renforcent dans l’e-sport

Dans le même, temps, et de manière plus classique, deux marques ont annoncé un partenariat majeurs dans l’univers e-sport. Afflelou, d’une part. L’opticien, conseillé par Lagardère Sport, déjà engagé avec l’équipe française Team Vitality (retrouvez le podcast du président d’Afflelou ci-dessous), s’est associé avec les European Masters Spring 2020, compétition majeure continentale de League of Legends. Cette Coupe d’Europe rassemble 20 équipes dont la française LDCL-OL récent vainqueur de la première saison de la Ligue française. La compétition européenne se disputera entièrement en ligne du 22 avril au 10 mai, à cause de l’épidémie du coronavirus. Afflelou bénéficiera de spots publicitaires sur Twitch.

Dans le même temps, le groupe BMW s’est associé à cinq des meilleurs teams mondiales de League of Legends : Cloud 9 (Etats-Unis), Fnatic (Grande-Bretagne), Funplus Phoenix (Chine), G2 Esports (Allemagne) et T1 (Corée du Sud). Le constructeur avait été partenaire de la finale européenne du jeu de Riot Games en 2017. «L’e-sports nous montre comment le divertissement sportif peut continuer à prospérer et à jouer un rôle clé compte tenu des défis d’aujourd’hui, a précisé Jens Thiemer, Senior Vice President Customer and Brand BMW dans un communiqué. L’e-sport est un ajout prometteur et croissant à nos activités de marketing, aidant BMW dans son cheminement pour devenir une marque émotive à laquelle les gens sont liés.» L’e-sport a vraiment décidé de ne pas resté confiné.

© SportBusiness.Club Avril


A écouter : le podcast de Didier Pascual (Afflelou)

Fin novembre 2019, le président d’Afflelou expliquait à SportBusiness.Club pourquoi l’enseigne d’opticiens avait décidé de s’engager dans l’e-sport. Il venait de signer un partenariat avec l’équipe française Team Vitality.