Le Stade de Reims dessine ses nouvelles ambitions

Les bouchons de champagne vont sauter au Stade de Reims. Le club de football légendaire, qui évolue en Ligue 1, s’offre une nouvelle identité visuelle et un nouveau logo. Plus moderne, le dessin emprunte beaucoup de références à la cité champenoise, notamment la couronne des rois. Il n’est plus rond mais en hauteur et adopte une nouvelle signature : Maison de football. En revanche, le rouge et le blanc, couleurs emblématiques de l’équipe, n’ont pas été touchées. Ce logo, conçu par l’agence Leroy Tremblot (groupe Lafourmi), doit incarner le nouveau plan stratégique du Stade de Reims, Ambitions 2024, comme l’explique son président, Jean-Pierre Caillot, dans une interview audio (écoutez le podcast ci-dessous).

« Une marque classique reflète plusieurs dimensions, notamment le métier et l’univers dans lesquels elle évolue, et son positionnement, explique Dominique Jubert, directeur général de Leroy Tremblot. Une marque de sport ajoute nécessairement les dimensions émotionnelles ou affectives ». Les créatifs de l’agence sont allés chercher l’inspiration dans l’histoire du club. Ils ont assisté à plusieurs matchs au Stade Delaune au milieu des supporteurs les plus ardents et ont sillonné la ville pour s’imprégner de ses valeurs et ses codes.

Faire des choix

« Pour un logo de sport, certains éléments sont immuables, en l’occurrence les couleurs, rouge et blanc, et le nom, notamment les initiales “S” et “R”, raconte Dominique Jubert. Après, il faut faire des choix. C’est ce que nous avons fait en abandonnant la forme circulaire pour un blason dont la forme est directement calquée sur celles des arches de la cathédrale ». Au dessus, la couronne symbolise la “la cité des sacres”. En revanche, le ballon de football a été abandonné ainsi que la date de création du club : 1931.

Le nom enfin, Stade de Reims a été raccourci grâce à un jeu typographique, en “Stade Reims” plus esthétique et surtout plus facile à travailler visuellement. Avec le blason, dont le “S” et le “R” ont été stylisés, ce seront les deux éléments graphiques les plus repris dans les communications du club notamment pour la déclinaison des objets de merchandising comme les maillots. Justement, le nouveau logo s’affichera sur ceux du nouvel équipementier du club, Umbro, qui succède à Hungaria. Pour des raisons techniques liées à la production, la marque est en possession de la nouvelle identité visuelle du club depuis… l’automne dernier. En Champagne on sait garder les secrets.

© SportBusiness.Club Juin 2020


Jean-Pierre Caillot, Stade de Reims
Jean-Pierre Caillot, Stade de Reims

Un logo incarne la stratégie d’un club

Président du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot a été très impliqué dans la création de la nouvelle identité visuelle de son club. Elle arrive pour incarner le projet stratégique de l’équipe.

Quel message doit faire passer ce nouveau logo ?

Jean-Pierre Caillot. « Le logo est une chose et derrière il faut y inscrire toute la stratégie du club. Cette publication correspond à la nouvelle feuille de route du club baptisée Ambitions 2024 (…) Maintenant, il faut que chacun s’approprie ce nouveau graphisme. Comme toujours, quand on fait preuve d’originalité, de créativité, il y a toujours des idées à faire passer. Quand on voit un logo, on peut le trouver joli. Ou pas. (…) C’est aussi plusieurs mois et années de travail. Donc, ça ne peut pas se résumer à “c’est beau ou pas”. Il faut bien comprendre ce qui est derrière, c’est-à-dire ce que l’on veut faire de ce club. Le logo ne va pas nous faire gagner des matchs (…) mais c’est un élément important et essentiel de l’image moderne que l’on veut donner du Stade de Reims de demain ».

Ecoutez le podcast de Jean-Pierre Caillot, Président du Stade de Reims