Les primes sportives exclues des prestations accordées aux athlètes handisport

Législation. Le Sénat a un amendement visant à exclure les aides ponctuelles versées par l’Agence Nationale du Sport et les primes de performance versées par l’État aux sportifs paralympiques de la base de calcul de différentes prestations destinées aux personnes en situation de handicap.

« Il n’est pas acceptable que des sportifs puissent être pénalisés du fait du bénéfice d’aides complémentaires versées afin qu’ils performent au plus niveau international, ainsi que de primes versées dès lors qu’ils obtiennent une médaille aux Jeux, commente Michel Savin, sénateur LR de l’Isére et porteur de cet amendement. Ces sportifs connaissent régulièrement des difficultés dans le cadre de leur préparation et de leur carrière, il convient de leur donner tous les moyens possibles pour assurer leur réussite au plus haut-niveau international. L’adoption de ce dispositif est avant tout une mesure de justice sociale et d’égalité ».