Libération. Dossier: la Coupe du Monde de football 2022 au Qatar, une compétition contestée

Football. Libération samedi 17 avril 2021. L’organisation du Mondial 2022 au Qatar suscite de nombreuses polémiques : corruption, exploitation d’ouvriers immigrés, déroulement de la compétition en hiver, empreinte environnementale…

Edito : doit-on jouer au football sur un cimetière ? Le mouvement d’appel au boycott du Mondial 2022 prend de l’ampleur. Pour autant, les protestations manquent de cohérence. Par Dov Alfon. A lire ici.

Droits humains : face au Qatar, le ballon sort de sa bulle. Organisateur du Mondial 2022, le petit Etat gazier est vivement critiqué, notamment en raison des mauvaises conditions de travail des ouvriers sur les chantiers des stades. Un mouvement appelant au boycott, initié par des joueurs, embarrasse la Fédération internationale de foot et pourrait faire boule de neige. Par Grégory Schneider. A lire ici.

Sous le feu des critiques, Doha contre-attaque. L’émirat du Qatar s’exaspère des campagnes en faveur du boycott alors qu’il estime avoir réalisé des avancées en matière de droit du travail. Par Hala Kodmani. A lire ici.

Depuis 1973, le sport se fait tout un monde. L’élection du Brésilien João Havelange à la tête de la Fifa a marqué l’ouverture des grandes instances à la mondialisation. Par Grégory Schneider. A lire ici.

Pays hôtes des JO : le CIO change de tactique. Après des déboires avec les candidats, le Comité international olympique a redéfini ses critères de sélection, pour privilégier des candidatures fiables. Par Romain Métairie. A lire ici.

«Les Jeux olympiques ne sont pas neutres». L’historien Patrick Clastres, professeur à l’université de Lausanne, revient sur les différents boycotts qui ont marqué l’histoire de ces événements sportifs mondiaux. Par Julie Renson Miquel. A lire ici.