Ligue des Champions : l’UEFA demande aux radios de passer à la caisse

Droits radio

Quelles radios françaises seront dans le Stade de la Luz à Lisbonne dimanche 23 août pour commenter la Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich ? Selon les informations de SportBusiness.Club, l’UEFA, la fédération européenne de football, réclamerait 25 000 euros à chaque station pour avoir le droit d’installer leur commentateur et son micro en tribune de presse dans l’enceinte portugaise. Un tarif, élevé, que Radio France aurait toutefois accepté. Contacté, un responsable du groupe audiovisuel public n’a pas donné de réponse.

Jusqu’alors trois radios françaises étaient représentées à Lisbonne pour couvrir le Final 8 de la Ligue des Champions. RMC, d’un côté, qui doit profiter des droits audiovisuels acquis pas sa maison mère, Altice pour la chaîne RMC Sport. RTL et Europe 1 de l’autre. Le duo avait été « choisi » par le Paris Saint-Germain qui pouvait demander l’accréditation de deux radios. Radio France n’y figurait pas.

Dans l’avion samedi ?

C’est donc dans les stades, en tribune de presse, que les journalistes de RTL et Europe 1 ont commenté les quarts et demies finales du PSG et de l’Olympique Lyonnais. Seuls les coûts techniques auraient été facturés : quelques milliers d’euros au total. Cette fois-ci, ce sont des droits qui sont réclamés. Les radios allemandes seraient à la même enseigne que les stations françaises. Le coût, 25 000 euros, est jugé déraisonnable, mais les responsables de RTL et Europe 1 n’ont pas fermé la porte et discutent avec les services commerciaux de l’UEFA pour placer leur journaliste in-situ pour ce match historique, comme ce sera peut être le cas pour Radio France. « Si ça se trouve, je reprends l’avion samedi pour Paris,» confie un des commentateurs.

En France, les droits radios sont légalement interdits pour les compétitions sportives, même internationales, se disputant sur le territoire. Mais ce n’est pas le cas ailleurs et notamment dans les autres pays européens, comme au Portugal. Généralement, les radios françaises avancent groupées et unies. Pas toujours… Ce vendredi 21 août les négociations vont se poursuivre. Un accord pourrait sans doute être trouvé d’ici ce soir.

Mise à jour, vendredi 21 août 2020 (20h20). Europe 1 a indiqué à SportBusiness.Club avoir trouvé un accord avec l’UEFA. Mise à jour, samedi 22 août. L’accord financier serait moitié prix de la somme réclamée par l’UEFA.

Mise à jour, samedi 22 août 2020. RTL a refusé l’offre financière de l’UEFA. Le match sera commenté depuis les studios de la radio à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

© SportBusiness.Club Août 2020


Exclu : Voilà pourquoi Radio-France est finalement à Lisbonne

Dimanche 23 août, trois radios françaises auront des commentateurs à Lisbonne dans le Stade de la Luz pour commenter la finale de la Ligue des Champions, entre le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich : RMC, qui profite du « pack » droits tv d’Altice France (voir ci-dessus), Europe 1 et… Radio France. Contrairement à RTL, qui a finalement rapatrié son commentateur à Paris, ces deux stations ont accepté de verser le montant des droits audiovisuels réclamés par l’UEFA pour couvrir ce match événement sur-place : 25 000 euros. Selon les informations de SportBusiness.Club, la négociation a été réalisée conjointement par les deux stations. Chacune a payé 12 500 euros à Team Marketing l’agence commerciale de l’UEFA.

Radio France sera donc bien au Portugal. Le groupe audiovisuel rattrape ainsi un gros manqué car elle n’a pas été présente physiquement pour commenter les quarts et les demies finales du Paris Saint-Germain et de l’Olympique Lyonnais. Chaque club qualifié pouvait “accréditer” deux radios de son pays. Le PSG a désigné RTL et Europe 1… et l’OL a suivi. Pourquoi ? Parce que personne chez Radio France n’a à ce moment là manifesté auprès des deux clubs l’intérêt d’être à Lisbonne ! Un gros loupé. L’affaire a fait du bruit au sein de la Maison Ronde et de sa direction. C’est Jacques Vendroux, pourtant jeune retraité, qui aurait réglé le dossier en trois jours et donc trouvé une place en tribune presse au commentateur de Radio France et France Info (Cédric Guillou) pour le match de l’année à ne pas rater. Un siège à 12 500 euros. Article ajouté samedi 22 août 2020 à 18h00.

1 Rétrolien / Ping

  1. Ligue des Champions : «A Lisbonne, tout est resté totalement cloisonné» | SportBusiness.Club

Les commentaires sont fermés.