Livres. Lettres des Jeux olympiques, par Charles Maurras

Il fut l’un des seuls treize journalistes présents à Athènes lors des premiers Jeux olympiques de l’ère moderne. L’écrivain, controversé, Charles Maurras relata cette aventure humaine sous la forme de lettres envoyées à La Gazette de France, le journal qui le dépêcha en Grèce. Au total, le journaliste écrivit six lettres. Publiées entre le 15 et le 22 avril 1896, elles sont rassemblées dans ce recueil comme des témoins de cette compétition sportive voulue par le Baron Pierre de Coubertin qui allait devenir le plus grand événement mondial.

Extrait. “Un homme, en ce moment, est la coqueluche d’Athènes ; c’est M. Spiro Louys ; c’est ce petit garçon du Péloponnèse qui a vaincu la Grèce, l’Europe et l’Amérique à la course de Marathon. On n’entend que son nom, et on ne voit que ses images. Il était chez le roi, dimanche soir, en blanche fustanelle, au milieu des habits et des uniformes brodés. On va lui acheter un champ au village natal. Tout lui rit, cependant il a causé un gros chagrin, cet heureux marathonomaque, à une jeune et jolie fille, la plus jolie, dit-on, de la bourgeoisie athénienne”.
Lettres des Jeux olympiques, par Charles Maurras, 30 pages, Flammarion poche. Téléchargement gratuit sur www.maurras.net.