Médiapro : elle s’appellera Téléfoot

Télévision

La chaîne du football que Médiapro lancera au mois d’août a enfin un nom : Téléfoot. Tôt ce mardi 2 juin, le groupe audiovisuel espagnol a annoncé un accord de “licence de marque” avec le groupe TF1. Ce partenariat permettra à la nouvelle chaîne, qui détient les droits d’une grande partie des matchs de la Ligue 1 à compter de la saison prochaine, de prendre le nom du plus célèbre magazine consacré au ballon rond. L’accord s’étend aussi à l’éditorial, la production et “les talents”. Concrètement, le duo de TF1 Grégoire Margotton et Bixente Lizarazu sera aux commentaires de vingt matchs de Ligue 1 le dimanche soir sur la nouvelle chaîne, dont les dix plus belles affiches de la saison.

L’accord comprend également, indique un communiqué, la production du magazine de la Ligue 1 diffusé le dimanche matin de 12h à 13h sur la chaîne Téléfoot, avec les images des rencontres, mais aussi plusieurs “Téléfoot Vintage” qui reviendra sur l’histoire du football français, et un Téléfoot quotidien sur les supports numériques. Un point presse ce matin devrait apporter plus de précisions sur ce partenariat entre Médiapro et Téléfoot.

© SportBusiness.Club Juin 2020


Les questions autour de l’accord Mediapro / TF1

Mise à jour, mardi 2 août. Jaume Roures, Président et fondateur du Groupe Mediapro, et son directeur général pour la France, Julien Bergeaud, sont, lors d’un point presse en visio-conférence, revenus sur l’accord annoncé entre le groupe espagnol et TF1.

Quel niveau d’importance pour cet accord ?

Jaume Roures : « Cet accord est très bon pour nous. Il s’agit d’un accord stratégique pour nous à plusieurs titres qui va au-delà des contenus. Nous pouvons envisager une complémentarité entre une chaîne payante, comme la notre, et un groupe de chaines gratuites , comme TF1. C’est évident pour les droits de grandes compétitions comme un Euro par exemple. C’est un point important pour nous ».

Julien Bergeaud : « Une campagne de promotion pour la chaîne est prévue sur TF1 ».

Que recouvre cet accord ?

Jaume Roures : « Au-delà des contenus, nous travaillons avec TF1 sur d’autres pistes, comme la régie publicitaire. Il y aura de la publicité sur Téléfoot. Ce pourrait être aussi des accords sur la diffusion de compétitions. Ce sont des points que nous allons voir ensemble. Nous partagerons les frais de production des magazines d’avant et d’après-matchs avec TF1. Ce contrat ne comprend pas d’autres accords notamment sur des contenus hors sport. Mais nous pouvons en discuter. Je ne donnerai pas le détail financier de cet accord de quatre ans ».

Julien Bergeaud : « Il n’y aura pas de matchs de Ligue 1 en clair sur TF1 !»

Pourquoi Téléfoot ?

Jaume Roures : « Nous avons longtemps cherché un nom. Nous sommes allés chercher la tradition ».

Julien Bergeaud : « Téléfoot est une valeur-sûre, une marque très forte qui se situe au même niveau de la qualité de l’offre de programmes que nous souhaitons proposer à nos abonnés. Téléfoot est une vitrine. C’est une marque intergénérationnelle qui attire également un public féminin, ce qui est important pour nous car nous voulons parler à tous. Selon nos études, la marque parle aux 15-34 ans à 17%, aux 35-49 ans à 24%, aux 50-59 ans à 22%. Téléfoot c’est aussi une marque qui a réussi se réinventer notamment sur le numérique. La chaîne Youtube rassemble plus d’un million d’abonnés. Il était important d’avoir des références et un partenaire fort qui parle à tous les Français. Par ailleurs, nous étions d’accord aussi avec TF1 sur la manière de traiter le football autour de valeurs positives et fédératrices très importantes en ce moment ».

Que devient le magazine Téléfoot sur TF1 ?

Julien Bergeaud : « TF1 continuera à diffuser son magazine Téléfoot le dimanche matin à 11h00. Nous diffuserons le même jour à 12h00 un magazine consacré à la Ligue 1 ».

Quand sera lancée la chaîne Téléfoot ?

Jaume Roures : « Aucune date n’est avancée. La Ligue de football professionnel (LFP) parle de fin août pour la reprise. Nous attendons le calendrier. Le premier match que nous diffuserons sera le Trophée des Champions »

Combien sera commercialisée Téléfoot ?

Jaume Roures : « Nous restons sur le tarif de 25 euros mensuels annoncé précédemment. Il s’agit d’un tarif très bon marché aujourd’hui pour accéder au meilleur du football. Des précisions et des accords de distribution devraient être annoncés d’ici une semaine à dix jours. Nous visons toujours 3,5 millions d’abonnés, et avec 4 millions nous serions très heureux ».

Il y aura-t-il des matchs de la Ligue des Champions ?

Jaume Roures : « Le rachat des droits auprès de RMC Sport de la dernière saison de contrat des matchs de la Ligue des Champions est toujours d’actualité ».

S’il y a des matchs à huis clos, seront-ils diffusés ?

Jaume Roures : « Nous diffuserons évidemment tous les matchs même s’ils sont organisés à huis clos et même si cela nous gêne, comme cela gêne tous les amoureux du football. Mais une réalité s’impose. A ce sujet, nous n’avons pas pensé à aller renégocier les prix s’il y avait du huis clos ».

L’arrêt du championnat en France peut-il être préjudiciable pour la suite ?

Jaume Roures : « Nous avions exprimé notre désir que le championnat se termine. Sur ce point, je suis aux côtés de Jean-Michel Aulas [président de l’Olympique Lyonnais] car au fond il a raison. L’arrêt de la saison signifie la perte d’environ 300 millions d’euros pour les clubs. Du coup, les transferts pour la saison 2020/2021 seraient affectés et cela pourrait au final altérer la qualité de la compétition. Je pense que s’il y a des élections en France le 28 juin prochain, on peut du coup aussi jouer au moins à huis clos ».


Pas d’images de Ligue 1 dans le magazine Téléfoot !

Si la Chaîne Téléfoot diffusera les matchs de Ligue 1 dès la prochaine saison, l’accord de licence signé avec Mediapro ne permettra à TF1 de montrer des images et des extraits des rencontres dans le magazine Téléfoot, comme l’a expliqué François Pellissier, le directeur des sports de TF1 à Europe 1. « Je le regrette vivement, a-t-il commenté. Cela serait une exposition supplémentaire d’avoir une ou deux minutes de Ligue 1 dans Téléfoot, et ce serait formidable à la fois pour la Ligue 1, le foot français, et surtout pour les téléspectateurs ».