Jeux Olympiques Tokyo 2020 (logos)
Fil info

Tokyo 2020. Un plan d’économie de 240 millions d’euros

8 octobre 2020
Jeux olympiques. Le Comité d’organisation des Jeux de Tokyo 2020 a présenté au Comité international olympique (CIO) un plan d’économie de 240 millions d’euros (30 milliards de yens). Il s’agit de simplifications dans l’organisation de l’événement. Au total, 52 niches ont été trouvées. La suppression de certaines structures temporaires et la limitation de l’éclairage des sites pourraient ainsi permettre d’économiser 120 millions d’euros.
Jeux Olympiques Tokyo 2020 (logos)
Fil info

Tokyo 2020. Les réductions budgétaires en discussion au CIO

6 octobre 2020
Jeux olympiques. Les membres de la Commission exécutive du Comité international olympique (CIO) devraient ce mercredi examiner les 50 propositions de réductions budgétaires des Jeux de Tokyo 2020, reportés à l’été 2021. Ni le parcours de la flamme, ni les cérémonies, ni le nombre d’athlètes ne seront touchés. En revanche, le Comité d’organisation japonais prévoit moins de pavoisement, une réduction de 10 à 15% des membres d’encadrement des délégations, moins d’interprètes internationaux, moins de navettes ou l’annulation des cérémonies de bienvenue des délégations. Même les mascottes disposeront de moins de costumes.
Jeux Olympiques Tokyo 2020 (logos)
Fil info

Tokyo 2020. 52 propositions pour réduire la facture

26 septembre 2020
Jeux olympiques. Un accord a été trouvé entre le Comité d’organisation des Jeux (COJO) de Tokyo et le Comité international olympique (CIO) afin de réduire la facture de l’événement prévu l’été 2021 au Japon. Au total 52 points de simplification et d’économie ont été trouvés. Cela concerne, par exemple, la réduction de la caravane encadrant le relai de la flamme, la suppression des cérémonies de bienvenue pour les délégation et l’annulation de réceptions prévues pour les membres du CIO et leur entourage. Le volet sportif n’a pas été touché mais parmi les mesures figure une réduction de 10 à 15% Lire plus…
Autres sports olympiques

Paris 2024. Le Trot promeut le Domaine de Grosbois pour l’équitation

24 septembre 2020
Jeux olympiques. Alors que le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques (COJO) de Paris 2024 est en pleine réflexion concernant la carte des sites de compétition de l’événement, le Trot fait la promotion du Domaine de Grosbois (Val de Marne) pour l’accueil des épreuves équestres. Celles-ci sont prévues à Versailles (Yvelines). La Fédération française d’équitation, elle, préfèrerait le site de Lamotte Beuvron (Loir-et-Cher), où se situe son siège fédéral. “Ses atouts complémentaires majeurs résident dans sa proximité immédiate de Paris et de l’aéroport d’Orly, son accessibilité en transports en commun (RER A, Bus…) et sa capacité d’accueil déjà existante Lire plus…
Jeux Olympiques Tokyo 2020 (logos)
Fil info

Tokyo 2020. Test obligatoire pour les athlètes étrangers avant l’arrivée au Japon

23 septembre 2020
Jeux olympiques. Le Japon devrait autoriser l’entrée de sportifs étrangers sur le territoire sous certaines conditions, notamment la présentation, dès leur arrivée, d’un résultat négatif à un test au coronavirus réalisé dans les 72 heures précédant leur départ. Les athlètes devront également disposer d’une application de tracking sur leur smartphone indiquant leur état de santé. Ces conditions permettraient aux sportifs de pouvoir s’entraîner et disputer des compétitions durant les 14 premiers jours après leur arrivée, période généralement réservée à une quarantaine pour les étrangers. Le Japon attend 11 000 athlètes de plus de 200 pays pour les Jeux olympiques reportés à Lire plus…
Fil info

Paris 2024. Le monde du sport répond à une tribune de personnalités de la culture

21 septembre 2020
Jeux olympiques. Un collectif de 138 personnalités du sport français, athlètes, présidents de fédération ou anciens ministres ont publié une tribune dans Le Monde en réponse à celle, relayée également par le quotidien, d’une trentaine de personnalités de l’univers de la culture qui critiquaient l’organisation des Jeux de Paris 2024 et souhaitaient remettre en cause l’événement. Ces acteurs du monde du sport prennent la défense des JO qu’ils estiment injustement attaqués. « Pourquoi opposer le sport et la culture, alors qu’ils devraient être deux piliers d’épanouissement ? », relève en titre, cette tribune qui répond aux différents points de critique avancés dans le Lire plus…
Fil info

Le président de Tokyo 2020 félicite le nouveau Premier Ministre du Japon

16 septembre 2020
Presse. Le comité d’organisation des jeux olympiques de Tokyo 2020, a, par la voix de son président Yoshiro Mori, félicité Yoshihide Soga nommé Premier Ministre a la suite de la démission de Shenzo Abe. « Je souhaite féliciter Mr Suga pour son élection en tant que Premier Ministre, indique Yoshiro Mori, dans le communiqué. Le gouvernement japonais a été très supportif de Tokyo 2020 dès les premiers instants derrière notre approche “All Japan” et j’espère qu’il en sera de même dans le futur proche »
Fil info

Jeux olympiques. Edouard Philippe pourrait rejoindre Atos

16 septembre 2020
Sponsoring. L’ancien Premier Ministre et actuel Maire du Havre, Edouard Philippe, pourrait rejoindre Atos comme administrateur, a révélé le quotidien Les Echos. Atos est le seul top partenaire mondial du Comité international olympique et à ce titre est sponsor des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Il sera proposé comme “administrateur indépendant » en octobre lors de la prochaine assemblée générale de l’entreprise française spécialisée dans les services informatiques.
Jeux Olympiques Tokyo 2020 (logos)
Fil info

Tokyo 2020 travaille sur la simplification de ses Jeux

15 septembre 2020
Jeux olympiques. Le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Tkyo 2020 prévoit que d’ici fin septembre un accord avec le Comité international olympique sur “50 à 60 points” pouvant simplifier l’organisation et réduire les coûts. La sécurité sanitaire des athlètes et les jauges de spectateurs dans les stades seront concernés.
Fil info

Tokyo 2020 confronté au coronavirus… et à la chaleur

9 septembre 2020
Jeux olympiques. Il n’y a pas que le coronavirus qui perturbe les organisateurs des Jeux de Tokyo 2020, reportés en 2021 à cause de la crise sanitaire. Selon, Makoto Yokohari, professeur à l’Université de Tokyo, la chaleur qui sévit en été dans la capitale japonaise sera “un cauchemar”. Interrogé par l’agence de presse Reuters, l’expert prédit que Tokyo seront les Jeux les plus chauds de l’histoire.
1 2 3