Cyclisme. La Vuelta met en place un système de reconnaissance faciale

Innovations. La Vuelta, le Tour d’Espagne cycliste, dont le départ sera donné mardi 20 octobre, supprime la traditionnelle signature des coureurs sur le podium pour la remplacer par un système de reconnaissance faciale. Les organisateurs de la Vuelta utiliseront une technologie mise au point par Telefónica Security Engineering. Telefonica est la maison mère de Movistar, opérateur télécom espagnol partenaire de l’événement et d’une équipe cycliste.

“Le système de reconnaissance faciale est une application assistée par ordinateur qui analyse les caractéristiques physiques d’une personne, afin de déterminer son identité, précise un communiqué. Le programme détecte l’utilisateur, étudie les détails et vérifie s’il est autorisé à accéder à un certain lieu ou à certaines informations. Le système, qui mesure également la température corporelle, servira à capturer l’image du cycliste et, grâce à un algorithme de reconnaissance faciale, à afficher les données du coureur correspondant sur les écrans du podium signature.”

Amaury Sport Organisation (ASO) contrôle Unipublic, l’organisateur de La Vuelta. Cette innovation, si elle s’avère fonctionnelle, pourrait donc peut-être être utilisée sur d’autres compétitions organisées par la filiale du Groupe Amaury, le Tour de France ou les épreuves de masse grand public.