Paris 2024 ouvre un club réservé à tout le monde

Dunker face à Tony Parker, nager avec Florent Manaudou, défier Clarisse Agbegnenou, breaker contre Bboy Laguet ou porter la flamme olympique. Pour vivre ces expériences uniques, il vous faudra la carte de membre, celui du Club Paris 2024 que lance dimanche 26 juillet le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques (Cojo). «Ce Club est ouvert à tous, explique Tony Estanguet le président de Paris 2024. L’un de nos objectifs est d’engager tout le pays derrière ces Jeux. Le Club doit offrir une expérience des Jeux au plus grand nombre».

Annoncé en avril 2019 lors d’une grande cérémonie, le Club ne voit donc le jour qu’aujourd’hui. Ce n’est pas un retard mais un choix volontaire, affirme Michaël Aloïsio, le directeur de cabinet du président de Paris 2024. «Nous avons voulu créer des passerelles et des connexions avec les applications de sport, explique-t-il. Nous voulions aussi préparer des expériences en lien avec les Jeux de Tokyo 2020». Las, l’événement japonais a été reporté d’un an, et il a donc fallu trouver de nouvelles idées. «Nous avons été sollicités par les athlètes français,» indique Tony Estanguet.

Et pas seulement eux. «Beaucoup de gens veulent simplement s’informer sur l’avancement de Paris, soit en faire la promotion ou apporter une contribution, » ajoute le président de Paris 2024 dont le Club va devenir l’élément central des communautés gravitant autour des Jeux : un public estimé à 800 000 personnes. «Le Club est une boîte à outils que l’on va utiliser de différentes manières, » promet Michaël Aloïsio. L’initiative, unique pour les Jeux, pourra aussi profiter aux partenaires de Paris 2024, associés aux différentes expériences mises en place.

©️ SportBusiness.Club Juillet 2020