Paris 2024: plus vite, plus fort, plus vert

Plus vite que le Comité international olympique. Dans moins de 4 ans, Paris 2024 entend présenter un “bilan carbone neutre”. L’événement limitera le plus possible ses émissions et de compensera ce qui ne pourra pas l’être. Le comité d’organisation (COJO) suit ainsi à la lettre les recommandations du CIO… qui avait fixé cet objectif à 2030. Plus fort encore : le Conseil d’administration de Paris 2024 a décidé d’aller au-delà de ce but et de faire des Jeux en France le premier grand évènement sportif à compenser plus d’émissions de CO2 qu’il n’en émet. Plus haut et plus vert.

« Paris 2024 s’engage à organiser les premiers Jeux à contribution positive pour le climat, sur la base de 3 piliers : réduction, soutien massif à des projets positifs pour le climat, et mobilisation pour démultiplier l’impact de son action, détaille Michael Aloïsio, Directeur de cabinet du Président du COJO. Paris 2024 compensera plus d’émissions qu’il n’en émet, en soutenant des projets sur le territoire national, aujourd’hui encore rares en France ».

Une montée en puissance

Concernant la réduction des émissions, Paris 2024 fait flèche de tout bois et explore aujourd’hui une multitudes de pistes. « Nous allons d’abord trouver des solutions où il n’y a pas de surcoûts », explique Georgina Grenon, Directrice de l’excellence environnementale chez Paris 2024. Pulse, l’immeuble accueillant le siège du COJO à Saint-Denis (Seine Saint-Denis), servira de terrain d’expérimentation. Ainsi, déjà, le restaurant d’entreprise a, par exemple, déjà intégré une politique de zéro déchets. « Nous regardons des solutions à notre échelle, puis nous chercherons à les déployer à celle des Jeux , poursuit Georgina Grenon. Nous sommes comme un athlète : nous montons en puissance petit à petit ».

En parallèle, le COJO a lancé une application destinée à ses collaborateurs. Baptisé “Coach Climat”, le logiciel doit les aider à réduire leur impact climat personnel et professionnel. Paris 2024 a également décidé d’engager ses partenaires commerciaux et fournisseurs à appliquer des critères de durabilité et de neutralité carbone. Enfin, l’association annonce qu’elle mettra à disposition des acteurs du mouvement sportif un “calculateur” carbone spécifique pour les événements sportifs.

© SportBusiness.Club Mars 2021